Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Les Nouveaux Messieurs 
    Jacques Feyder - 1929
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "Les Nouveaux Messieurs" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Albert Préjean dans Les Nouveaux Messieurs
     
     
    Albert Préjean 


     Gaby Morlay dans Les Nouveaux Messieurs
     
     
    Gaby Morlay 


     Henry Roussel dans Les Nouveaux Messieurs
     
     
    Henry Roussel 


     Henri Valbel dans Les Nouveaux Messieurs
     
     
    Henri Valbel 


     Georges Deneubourg dans Les Nouveaux Messieurs
     
     
    Georges Deneubourg 


     Gustave Hamilton dans Les Nouveaux Messieurs
     
     
    Gustave Hamilton 


     Léon Arvel dans Les Nouveaux Messieurs
     
     
    Léon Arvel 


     Louis Pré Fils dans Les Nouveaux Messieurs
     
     
    Louis Pré Fils 


     Bill Bocket dans Les Nouveaux Messieurs
     
     
    Bill Bocket 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Albert Prejean Albert Prejean

    Albert Prejean Albert Prejean

    Andree Canti Andree Canti

    Charles Barrois Charles Barrois

    Duchange Duchange

    Gaby Morlay Gaby Morlay

    Gaby Morlay Gaby Morlay

    Gaby Morlay et Albert Prejean Gaby Morlay et Albert Prejean

    Gaby Morlay et Albert Prejean Gaby Morlay et Albert Prejean

    Gaby Morlay et Henry Roussel Gaby Morlay et Henry Roussel

    Georges Deneubourg Georges Deneubourg

    Gustave Hamilton  et Henry Roussel Gustave Hamilton et Henry Roussel

    Guy Ferrant Guy Ferrant

    Henri Valbel Henri Valbel

    Henry Roussel et Guy Ferrant Henry Roussel et Guy Ferrant

    Henry Roussel Henry Roussel

    les bancs de la droite les bancs de la droite

    les bancs de la gauche les bancs de la gauche

    Les nouveaux messieurs Les nouveaux messieurs

    Raymond Narlay et Albert Prejean Raymond Narlay et Albert Prejean

    Raymond Narlay Raymond Narlay

    X1 la directrice de ballet X1 la directrice de ballet

    X2 le souffleur X2 le souffleur

    X3 le directeur de l opera X3 le directeur de l opera

    X4 le chauffeur X4 le chauffeur

    X5 collaborateur de Morin X5 collaborateur de Morin

    X6 a gauche collaborateur de Morin X6 a gauche collaborateur de Morin

    Yvonneck Yvonneck


    Document sans nom
    Gaby Morlay Suzanne Verrier Albert Préjean Jacques Gaillac Henry Roussel le comte de Montoire-Grandpré, député Henry Valbel le député Morin Andrée Canti Julie Raymond Narlay le chef de cabinet de Gaillac Gustave Hamilton l'huissier au ministère Georges Deneubourg de Courcieux, député Guy Ferrant le journaliste Léon Arvel le président de la chambre Charles Barrois le directeur du théâtre Bill Bockett un syndicaliste Louis Pré fils le chef d'orchestre Duchange le préfet Yvonneck le maire Christian-Gérard ? Yvonne Dumas ? Fred Gastal ? Marechkine ?
    Document sans nom
    Réalisation : Jacques Feyder
    Scénario : Jacques Feyder, Charles Spaak, d'après l'oeuvre de Robert de Flers et Francis de Croisset
    Image : Georges Périnal, Maurice Desfassiaux
    Décors : Lazare Meerson
    Assistants réalisateurs : Charles Barrois, Marcel Carné
    Coordinateurs des effets spéciaux : Paul Minine, Nicolas Wilcke
    Photographe : J. Soulat
    Format : Noir et blanc - Muet - 1,33:1 - 35 mm
    Pays de production : France
    Sociétés de production : Films Albatros, Sequana Films
    Directeur de production : Simon Schiffrin
    Tournage : 1928
    Visa n° 93197
    Société de distribution : Films Armor
    Date de sortie France : 5 avril 1929
    Durée : 124 minutes

    Version restaurée finale : Cinémathèque Française, 2011
    Cartons : Renée Lichtig, 1990
    Partition musicale créée et dirigée par Antonio Coppola en 2008
    Ingenieur du son : Jean-Paul Darras
    Durée : 122 minutes

    Suzanne Verrier, une danseuse de l'opéra moyennement appreciée par sa chef de ballet est entretenue et soutenue dans sa carrière par le comte de Montoire-Grandpré, député conservateur d’expérience. Elle n’est pas insensible aux charmes de Jacques Gaillac, électricien de l’opéra et militant syndicaliste efficace et ambitieux. Elu député dans une assemblée ou la gauche est maintenant majoritaire Gaillac se voit confier le ministère du travail. Un simple coup de fil et voilà Suzanne nommée danseuse étoile... Mais laché par les centristes, le gouvernemt ne tarde pas à tomber. Montoire-Grandpré, qui par une intervention à la tribune a porté le coup de grâce, est présenti pour accéder aux plus hautes fonctions. Mais il préfère se retirer de la politique. Toutes ses attentions sont maintenat ailleurs...

    Dernier film muet tourné par Jacques Feyder. L'héroine est à l'image de la France, son coeur penche tantôt à droite, puis à gauche... sans qu'elle ne perd jamais le sens de son intérêt particulier. Feyder et Spaak moquent une classe politique ou droite et gauche s'affrontent dans des combats stériles, usant d'une rhétorique parfaitement identique, et adoptant les mêmes pratiques une fois arrivés au pouvoir. Ils pointent aussi la très grande proximité entre les têtes dirigeantes de la république et le corps de ballet de l'opéra... Aussitôt sorti, aussitôt censuré, le film est retirer de l'affiche pour « atteinte à la dignité du Parlement et de ses ministres ». Il n'obtient l'autorisation de revenir sur les écrans que trois mois plus tard avec plusieurs coupures. Un film qui, il faut le noter n'est pas que vitriole puisque sa conclusion laisse triompher les sentiments... et les meilleurs. Enfin on veut le croire.


    Visible sur le site de la Cinémathèque : https://www.cinematheque.fr/henri/

    S.B. Août 2022

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire