Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Orphée 
    Jean Cocteau - 1949
    Achetez "Orphée" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Jean Marais dans Orphée
     
     
    Jean Marais 


     Marie Déa dans Orphée
     
     
    Marie Déa 


     François Périer dans Orphée
     
     
    François Périer 


     Maria Casares dans Orphée
     
     
    Maria Casares 


     Juliette Gréco dans Orphée
     
     
    Juliette Gréco 


     Henri Crémieux dans Orphée
     
     
    Henri Crémieux 


     Jacques Varennes dans Orphée
     
     
    Jacques Varennes 


     Pierre Bertin dans Orphée
     
     
    Pierre Bertin 


     Jean-Pierre Mocky dans Orphée
     
     
    Jean-Pierre Mocky 


     Roger Blin dans Orphée
     
     
    Roger Blin 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Orphée Orphée

    Orphée Orphée

    Orphée Orphée

    Orphee Affiche Orphee Affiche

    Edouard Dermithe Edouard Dermithe

    Francois Perrier et Jean Marais Francois Perrier et Jean Marais

    Henri Cremieux et Jean Marais au cafe des poetes Henri Cremieux et Jean Marais au cafe des poetes

    Jean Marais Jean Marais

    Jean Marais Jean Marais

    Jean Marais Marie Dea et Francois Perrier Jean Marais Marie Dea et Francois Perrier

    Jean Marais Jean Marais

    Jean Pierre Melville Jean Pierre Melville

    Le serment du regard Le serment du regard

    Maria Casares et Marie Dea Maria Casares et Marie Dea

    Marie Dea et Juliette Greco Marie Dea et Juliette Greco

    Marie Dea Le regard foudroyant Marie Dea Le regard foudroyant

    Pierre Bertin et Juliette Greco Pierre Bertin et Juliette Greco


    Document sans nom
    Jean Marais  Orphée François Périer  Heurtebise Maria Casarès  la princesse Marie Déa  Eurydice Juliette Gréco  Aglaonice Edouard Dermithe  Cégeste Henri Crémieux  l'éditeur Jacques Varennes  un juge Pierre Bertin  le commissaire Jean-Pierre Melville  Hoteldirektor Jean-Pierre Mocky  Badenchef Roger Blin  le poète Claude Mauriac  un acteur André Carnège  un juge René Worms  un juge
    Document sans nom
    Orphée
    film français écrit et réalisé par Jean Cocteau, sorti en 1950.

    Synopsis
    Un jour, dans le café des poètes d’une ville, l’illustre poète Orphée (Jean Marais) est bousculé par un rival, Cégeste (Edouard Dermithe). Une bagarre éclate : Cégeste est mortellement renversé par deux terrifiants motards qui prennent la fuite. Orphée est invité par une élégante dame (Maria Casarès), la princesse, à monter dans sa Rolls noire, pilotée par Heurtebise (François Perrier) pour aller témoigner. C’est un piège. Dans un domaine mystérieux, Orphée voit la princesse ranimer Cégeste et disparaître avec lui à travers un miroir. Orphée ne peut franchir cet obstacle. Accompagné d’Heurtebise, Orphée est de retour chez lui auprès de son épouse Eurydice (Marie Déa). Mais il ne sera plus lui-même. A présent Orphée est tellement obsédé par la princesse (la Mort) qu’il ne vit que pour écouter ses messages radiophoniques. Délaissée par Orphée, Eurydice est protégée par Heurtebise amoureux d’elle. A son tour Eurydice est renversée par les motards et la princesse l’enlève pour le mystérieux au-delà où Heurtebise propose à Orphée de rejoindre Eurydice, en traversant le miroir. Orphée accepte de le suivre pour retrouver à la fois son épouse et la Mort. Devant le Tribunal Suprême, dans l’autre monde, la princesse avoue son amour pour Orphée et Heurtebise pour Eurydice. Les juges décident de renvoyer Orphée et Eurydice dans le monde des vivants à condition qu’Orphée ne regarde jamais son épouse sous peine de la perdre. Heurtebise est autorisé à les accompagner, pour éviter le pire. Mais la vie à trois devient un enfer. Eurydice, comprenant qu’Orphée n’a plus d’amour que pour la princesse, tente en vain de le délivrer de son serment jusqu’au jour où l’imprudent Orphée la voit dans le rétroviseur de la voiture. Instantanément Eurydice disparaît. Au même moment, la maison d’Orphée est attaquée par les amis (les Bacchantes) de Cégeste qui rendent le poète responsable de sa disparition et au cours de l’altercation Orphée reçoit une balle perdue et meurt. A nouveau dans le monde souterrain, il retrouve la Mort, à qui il jure un amour éternel. La Mort décide de sacrifier son amour qu’elle sait impossible, afin de rendre le poète Orphée immortel. Elle ordonne à Heurtebise de « remonter le temps » avec Orphée, pour qu’il renaisse dans le monde des vivants. Orphée et Eurydice se retrouvent dans leur chambre et oublient ce qu’il s’est passé, s’aimant comme au premier jour. Heurtebise retraverse une dernière fois le miroir pour rejoindre la Mort. Condamnés pour désobéissance aux ordres, ils partent encadrés par les deux motards dans l’au-delà de l’au-delà.

    Remarques : Le film est directement inspiré du mythe d'Orphée de la Grèce Antique, transposé dans le monde contemporain. Cocteau ne désirait pas qu'on cherche dans son film des interprétations symboliques et souhaitait qu'on le regarde avec les yeux de l'innocence émerveillée. Comme pour « La Belle et la Bête », il refusa d'y exploiter tout lyrisme de l'irréel, ses trucages étant utilisés avec sobriété pour faire basculer le spectateur dans un rêve d'au-delà des miroirs. « Les miroirs sont les portes par lesquelles entre la mort. Regardez-vous toute votre vie dans un miroir et vous verrez la mort travailler sur vous ». « La mort d'un poète doit savoir se sacrifier pour le rendre immortel ».


    Fiche technique
    • Titre : Orphée
    • Réalisation : Jean Cocteau
    • Scénario : Jean Cocteau
    • Photographie : Nicolas Hayer
    • Décors : Jean d'Eaubonne
    • Costumes : Marcel Escoffier
    • Assistant réalisateur : Claude Pinoteau
    • Son : Pierre-Louis Calvet
    • Musique : Georges Auric
    • Montage : Jacqueline Sadoul
    • Production : André Paulvé
    • Sociétés de production : Les Films André Paulvé, Films du Palais Royal
    • Société de distribution : DisCina
    • Pays d'origine : France
    • Langue : français
    • Format : Noir et blanc - 35 mm - 1,37:1 - Mono
    • Genre : Drame
    • Durée : 95 minutes
    • Dates de sortie : France, Festival de Cannes, 1er mars 1950 ; sortie nationale, 29 septembre 1950

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire