Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Le retour de Don Camillo 
    Julien Duvivier - 1953
    Achetez "Le retour de Don Camillo" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire    Dossier du film
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Gino Cervi dans Le retour de Don Camillo
     
     
    Gino Cervi 


     Fernandel dans Le retour de Don Camillo
     
     
    Fernandel 


     Édouard Delmont dans Le retour de Don Camillo
     
     
    Édouard Delmont 


     Alexandre Rignault dans Le retour de Don Camillo
     
     
    Alexandre Rignault 


     Thomy Bourdelle dans Le retour de Don Camillo
     
     
    Thomy Bourdelle 


     Charles Vissières dans Le retour de Don Camillo
     
     
    Charles Vissières 


     Tony Jacquot dans Le retour de Don Camillo
     
     
    Tony Jacquot 


     Manuel Gary dans Le retour de Don Camillo
     
     
    Manuel Gary 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Le retour de Don Camillo Le retour de Don Camillo

    Alexandre Rignault et Edouard Delmont Alexandre Rignault et Edouard Delmont

    Bernardo Severoni Bernardo Severoni

    Claudy Chapeland Claudy Chapeland

    Edouard Delmont Edouard Delmont

    Enzo Staiola Enzo Staiola

    Fernandel et Arturo Bragaglia Fernandel et Arturo Bragaglia

    Fernandel et Checco Durante Fernandel et Checco Durante

    Fernandel Fernandel

    Gino Cervi et Lia di Leo Gino Cervi et Lia di Leo

    Giovanni Onorato et Gino Cervi Giovanni Onorato et Gino Cervi

    Le retour de Don Camillo Le retour de Don Camillo

    Le retour de Don Camillo Le retour de Don Camillo

    Le retour de Don Camillo Le retour de Don Camillo

    Le retour de Don Camillo Le retour de Don Camillo

    Le retour de Don Camillo Le retour de Don Camillo

    Leda Gloria et Gino Cervi Leda Gloria et Gino Cervi

    Miranda Campa et Gloria Villar a gauche Miranda Campa et Gloria Villar a gauche

    Paolo Stoppa Paolo Stoppa

    Pina Gallini Pina Gallini

    Roberto Loreti Roberto Loreti

    Saro Urzi et Fernandel Saro Urzi et Fernandel

    Saro Urzi Marco Tulli et Gino Cervi Saro Urzi Marco Tulli et Gino Cervi

    Thomy Bourdelle Thomy Bourdelle

    X Gian Paolo Rosmino et Andre Hildebrand X Gian Paolo Rosmino et Andre Hildebrand

    Le retour de Don Camillo Le retour de Don Camillo


    Document sans nom
    Fernandel Don Camillo Gino Cervi Giuseppe Bottazzi dit Peppone Édouard Delmont le docteur Spiletti Alexandre Rignault Francesco Gallini dit Nero Thomy Bourdelle Cagnola Tony Jacquot Don Pietro Leda Gloria Maria Bottazzi Claudy Chapeland Beppo Bottazzi Enzo Staiola Mario Cagnola Saro Urzi Brusco Marco Tulli Smilzo Giovanni Onorato Lungo Manuel Gary le délégué du PCI Charles Vissières l'évêque Paolo Stoppa Marchetti, le fasciste Lia di Leo l'institutrice Gian Paolo Rosmino M. Spiletti Miranda Campa Mme Spiletti Gloria Villar la fille Spiletti Bernardo Severoni le médecin Arturo Bragaglia le cantonnier de Montenara Pina Gallini la gouvernante de Montenara Checco Durante l'épicier Roberto Loreti un fils de Peppone André Hildebrand un élu de l'opposition Jean Debucourt la voix de Jésus
    Document sans nom
    Scénario : Julien Duvivier, René Barjavel et Giuseppe Amato d'après le roman de Giovannino Guareschi
    Dialogues : Julien Duvivier et René Barjavel
    Image : Anchise Brizzi
    Montage : Marthe Poncin
    Son : William-Robert Sivel
    Décors : Virgilio Marchi
    Musique : Alessandro Cicognini
    Assistant réalisateur : Serge Vallin et Alberto Cardone
    Production : Filmsonor, Francinex, Les Films Ariane (France) Rizzoli Amato (Italie)
    Tournage du 1er décembre 1952 au 28 février 1953 à Brescello et Rome (Cinecitta)
    Durée : 107 minutes
    Dates de sortie : 5 juin 1953 (France) 23 septembre 1953 (Italie)
    Titre italien : Il ritorno di don Camillo

    Pour sanctionner le comportement de son subordonné et éviter de nouveaux incidents, l’évêque envoie Don Camillo dans un petit village des Alpes. L’exil est rude pour Don Camillo qui quitte la riante plaine du Pô pour un pays froid et désolé. Le Christ, lui-même semble l’avoir abandonné et ne répond plus à ses appels. Mais Don Camillo manque autant à Brescello que Brescello manque à Don Camillo. Le vieux docteur Spiletti, à l’article de la mort, se fait conduire à Don Camillo pour recevoir les derniers sacrements. Auprès de celui-ci, le vieil homme retrouve une nouvelle vigueur. En bas, à Brescello, tout semble s’être arrêté en attendant le retour de Don Camillo. Les vieillards refusent de mourir, les enfants refusent de naître… Même Peppone et ses camarades en viennent à regretter l’absence de leur adversaire. La municipalité qui souhaite bâtir une digue pour protéger le village des caprices du grand fleuve, se heurte en effet à l'intransigeance des propriétaires terriens emmenés par Cagnola qui refusent de céder le moindre pouce de leurs propriétés pour bâtir l‘ouvrage. Peut-être Don Camillo pourrait il leur faire entendre raison ? Peppone et ses hommes vont trouver l’évêque pour qu’il lève sa sanction. Celui-ci cède devant ces suppliques aussi sincères qu’ inattendues et accepte de rendre Don Camillo à ses ouailles. Pour éviter que le retour du prêtre ne prenne des allures de triomphe, Peppone a l’idée d’organiser un grand gala de boxe et de détourner ainsi l’intérêt de ses administrés. La manœuvre réussit parfaitement ; pas un villageois à la gare pour accueillir Don Camillo…

    Critique(s) :
    « Les deux premiers DON CAMILLO forment un ensemble cohérent et peuvent être vus comme une seule et même oeuvre. C'est l'un des plus beaux fleurons de la coproduction franco-italienne, abondante et souvent féconde dans les années 50 et 60. Tout en restant habile artisan, Duvivier transplanté au Sud adoucit notablement son ton pour servir les personnages nés de l’imagination de Guareschi. Dans ce qu’il a appelé lui-même des commandes, son intuition et son honnêteté lui dictent d’abandonner son pessimisme foncier pour dégager le vrai sens de l’œuvre de Guareschi. L’objet du film est en effet de montrer le triomphe de l’amitié et du bon sens sur les conflits politiques et idéologiques adverses. L’entente profonde que manifeste les deux adversaires (..) l’estime qu’ils se portent (…) leur permettent de régler la plupart des problèmes. Elles donnent au récit un caractère utopique et réconfortant qui est sans doute l’origine du prodigieux succès de l’œuvre. Superbe composition de Fernandel unissant avec génie la maturité et le pittoresque, la sérénité et la malice. Gino Cervi accepte de lui servir de faire-valoir avec une sobriété et une humilité qui en disent long sur son talent (…) Très savoureuse est la figure du vieux docteur Spiletti magistralement interprété par Delmont (…) » - Jacques Lourcelles, Dictionnaire du cinéma ; Les films, coll. Bouquins, 1992.


    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire