Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Je parle d'amour 
    Madeleine Hartmann-Clausset - 1979
    Achetez "Je parle d'amour" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Marie Dubois dans Je parle d'amour
     
     
    Marie Dubois 


     Olivier Granier dans Je parle d'amour
     
     
    Olivier Granier 


     Antoine Vitez dans Je parle d'amour
     
     
    Antoine Vitez 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Je parle d'amour Je parle d'amour

    Je parle d'amour Je parle d'amour

    Francois Berthe Francois Berthe

    Inconnu 1 Inconnu 1

    Inconnue 1 Inconnue 1

    Je parle d amour Je parle d amour

    Marie Dubois Marie Dubois

    Marie Dubois Marie Dubois

    Marie Dubois Marie Dubois

    Marie Dubois Francois Berthe Marie Dubois Francois Berthe

    Marie Dubois Nue Marie Dubois Nue

    Marie Dubois Nue Marie Dubois Nue

    Marie Dubois Nue Marie Dubois Nue

    Olivier Granier Marie Dubois Olivier Granier Marie Dubois

    Critique Tele 7 jours Critique Tele 7 jours


    Document sans nom
    Marie Dubois Marie Olivier Granier Olivier François Berthe François Renée Cassegrain la psychanalyste Antoine Vitez Le comédien de Tartuffe
    Document sans nom
    Epoque contemporaine. Une femme de quarante ans, professeur de lycée, divorcée, essaie de trouver une solution a ses problèmes affectifs par la psychanalyse, ce qui, après une première rencontre assez décevante, lui permet de se sentir moins dominée par le deuxième homme qu'elle rencontre et d'envisager des comportement psychologiques nouveaux. Intéressantes séances de psychanalyse.

    Mots clés : amour ; femme ; rapports humains ; psychanalyse ; bonheur ; comportement psychologique ; détresse ; psychologie ; pièce de théâtre (Tartuffe, extrait)


    "Je vous parle d'amour" a la particularité d"avoir été d'abord un téléfilm avant d'être ensuite devenu un film de cinéma.
    Une femme d'une quarantaine d'années, issue de la bourgeoisie, est tout d'abord amoureuse d'un jeune qui ne l'aime pas et qui la quittera pour une femme plus riche que Marie (la réalisatrice a pris les mêmes prénoms pour les personnages et les comédiens qui les interprètent).
    Ensuite, elle sera aimée par un jeune qu'elle n'aimera pas. Tout cela l'entraînera a faire une analyse où elle expliquera ce qu'est l'amour d'après elle.
    Si Marie Dubois n'avait pas été l'héroïne de ce téléfilm, je crois bien que je ne l'aurais pas regardé en entier tant cela est pénible à suivre (pour rester poli).
    Rien n'est fait pour rendre le téléfilm sympathique; Tout d'abord le lieu: une ville de bord de mer où le brouillard règne en maître: ensuite une intrique pas très crédible: comment cette bourgeoise,enseignante en français, arrive - t - elle à être attirée par des garçons sans grand intérêt dont le premier Olivier est tout proche de la délinquance ?
    On la voit travailler avec sa classe le Tartuffe de Molière et assister, avec eux, à une représentation théâtrale de la pièce avec Antoine Vitez dans le rôle titre. En dehors de cela, elle ne travaille pas (pas de préparation de cours ni de corrections de copies) et passe son temps dans les cafés (seule ou avec ses compagnons) Le plus pénible est cependant dans la forme : avec beaucoup de travelling où la caméra filme un peu n'importe quoi au lieu de rester sur le dialogue des comédiens (c'est surement pour faire plus intello).
    Edith Piaf a dû inspirer la réalisatrice car le téléfilm commence par "L'hymne à l'amour" et se termine (ou presque) avec "Les amants d'un jour".
    Donc heureusement, il y a Marie Dubois, lumineuse, qui donne beaucoup de sa personne à la caméra et aux téléspectateurs (voir photos)

    Alain B.


    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire