Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • La nouvelle malle des Indes 
    Christian-Jaque - 1981
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "La nouvelle malle des Indes" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Patrick Préjean dans La nouvelle malle des Indes
     
     
    Patrick Préjean 


     Roger Carel dans La nouvelle malle des Indes
     
     
    Roger Carel 


     Christian Kohlund dans La nouvelle malle des Indes
     
     
    Christian Kohlund 


     Jean-Pierre Bouvier dans La nouvelle malle des Indes
     
     
    Jean-Pierre Bouvier 


     Lionel Vitrant dans La nouvelle malle des Indes
     
     
    Lionel Vitrant 


     Jean-Paul Tribout dans La nouvelle malle des Indes
     
     
    Jean-Paul Tribout 


     Diane Stolojan dans La nouvelle malle des Indes
     
     
    Diane Stolojan 


     Marie-Christine Demarest dans La nouvelle malle des Indes
     
     
    Marie-Christine Demarest 


     Annie Belle dans La nouvelle malle des Indes
     
     
    Annie Belle 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    La nouvelle malle des Indes La nouvelle malle des Indes

    La nouvelle malle des Indes La nouvelle malle des Indes

    Albert Fortell Albert Fortell

    Beatrice Palme et Christian Kohlund Beatrice Palme et Christian Kohlund

    Bouvier Prejean Kolhund Bouvier Prejean Kolhund

    C Kolhund et Marc Bodin C Kolhund et Marc Bodin

    Christian Kohlund Christian Kohlund

    Henning Schluter Henning Schluter

    Jean Francois Faure Jean Francois Faure

    Jean Paul Tribout Jean Paul Tribout

    Jean Pierre Bouvier Jean Pierre Bouvier

    Jeffroy Coppleston Jeffroy Coppleston

    JP Tribout et Manfred Seipold JP Tribout et Manfred Seipold

    Lionel Vitrant et MC Demarest Lionel Vitrant et MC Demarest

    Lionel Vitrant Lionel Vitrant

    Louise Lambert et Helen Stirling Louise Lambert et Helen Stirling

    Manfred Seipold Manfred Seipold

    Nello Pazzafini et Lionel Vitrant Nello Pazzafini et Lionel Vitrant

    Patrick Prejean et R Carel Patrick Prejean et R Carel

    Patrick Prejean et Roger Carel Patrick Prejean et Roger Carel

    Paul Muller Paul Muller

    Philippe Chevalier Philippe Chevalier

    R Carel R Carel

    Roger Carel et Patrick Prejean Roger Carel et Patrick Prejean

    Roger Carel Roger Carel


    Document sans nom
    Christian KOLHUND  Thomas Waghorn Jean-Pierre BOUVIER  Martial Sassenage Roger CAREL  Inspecteur principal Fontanier Patrick PREJEAN  Inspecteur Vacherin Manfred SEIPOLD  Taylor Lionel VITRANT  Joseph Nello PAZZAFINI  Bartholdo Jean-Paul TRIBOUT  Vastier-Duparc Maria Rosaria OMAGGIO  Comtesse Vanini Jeffroy COPPLESTON  Keramos Henning SCHLÜTER  Herr Schultz Marie-Christine DEMAREST  Pauline Diane STOLOJAN  Julie Isolde BARTH  Elvire Annie BELLE  Angèle Marc BODIN  Fabricio Helen STIRLING  Victory Louise LAMBERT  Virtus Jeff BLYNN Ali  Bey Béatrice PALME  Aldegonde Mohamed SAYARI  Karim Paul MULLER  le consul de France à Milan Philippe CHEVALIER  le consul de France au Caire Jean-François FAURE  le consul de France à Bombay Albert FORTELL  Véran François FAREL  Alphonse Jacques PEYRAC  le colporteur
    Document sans nom
    Avant de s’attaquer à sa dernière réalisation, « L’homme de Suez », en 1983, le vétéran Christian-Jaque, 77 ans, tourne en quelque sorte sa version personnelle du « Tour du monde en 80 jours » : en sept épisodes de 52 minutes, « La nouvelle malle des Indes » raconte les aventures d’un duo franco-britannique tentant un pari a priori impossible, en butte aux embûches multiples provoquées par ceux qui ont intérêt à ce que le pari ne soit pas gagné – ici la Compagnie maritime des Indes – et poursuivi de pays en pays par la police qui les soupçonne à tort…

    Jean-Pierre Bouvier en jeune naturaliste français et le suisse Christian Kolhund, dans le rôle du lieutenant anglais Waghorn, campent fort bien les deux héros de la série. Les méchants sont réussis : l’allemand Manfred Seipold, l’italien Nello Pazzafini et le français Lionel Vitrant, également responsable des nombreuses cascades, forment un trio d’aventuriers malfaisants à souhait.

    Outre le dépaysement assuré – de Londres à Bombay, en passant par Paris, Venise, Trieste, Le Caire et Suez – les rencontres féminines sont nombreuses pour nos deux aventuriers, alliées le plus souvent, traîtresses parfois. Un épisode toutefois laisse rêveur : l’action se passant en 1829, on pouvait imaginer nos jeunes gens sensibles aux idées progressistes héritées des Lumières ; or voilà qu’en Egypte on leur propose d’acheter des esclaves. La réflexion du jeune savant français à propos du marchand fait sursauter : « Il doit être heureux, ce monsieur, avec toutes ces femmes ! » Et rien ne s’arrange lorsqu’on leur amène deux belles jeunes femmes : « Regardez si ça vous intéresse » annonce le marchand, « C’est pas mal » répond notre « héros » ravi !

    Pour en venir au meilleur de la série, il est assuré par les comparses comiques qui suivent à la trace les deux aventuriers, de Boulogne à Bombay, les soupçonnant de vouloir renverser Charles X. Roger Carel est l’inspecteur chef de la Sûreté et Patrick Préjean, son adjoint et souffre-douleur, en fait une belle paire d’idiots. Tout au long de la série, ils iront de déboire en déboire, connaîtront deux naufrages, diverses arrestations et seront sur le point de finir en momies exposées au Louvre ! Leurs échanges sont très drôles : Carel, tout en suffisance, houspille sans cesse le pauvre Préjean, plus ahuri que jamais - « Vous me suivez ? – Pas du tout ! –Effectivement, c’est un peu fort pour vous ! » - jusqu’à ce celui-ci se révolte au dernier épisode : « Dites donc, chef, vous savez ce que Cambronne a dit un jour aux anglais ? Parce que je vous le dis à vous, chef ! » Leur duo est irrésistible.

    Jean-Paul Briant, Février 2022


    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire