Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Cléo de 5 à 7 
    Agnès Varda - 1962
    Achetez "Cléo de 5 à 7" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Corinne Marchand dans Cléo de 5 à 7
     
     
    Corinne Marchand 


     Dominique Davray dans Cléo de 5 à 7
     
     
    Dominique Davray 


     José Luis de Villalonga dans Cléo de 5 à 7
     
     
    José Luis de Villalonga 


     Jean Champion dans Cléo de 5 à 7
     
     
    Jean Champion 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Cléo de 5 à 7 Cléo de 5 à 7

    Cleo de 5 a 7 Cleo de 5 a 7

    Cleo de 5 a 7 Cleo de 5 a 7

    Cleo de 5 a 7 Cleo de 5 a 7

    Cleo de 5 a 7 Cleo de 5 a 7

    Cleo de 5 a 7 Cleo de 5 a 7

    Cleo de 5 a 7 Cleo de 5 a 7

    Cleo de 5 a 7 Cleo de 5 a 7


    Document sans nom
    Corinne Marchand  Florence, 'Cléo Victoire' Antoine Bourseiller  Antoine Dominique Davray  Angèle Dorothée Blanck  Dorothée (comme Dorothée Blank) Michel Legrand  Bob, the Pianist José Luis de Vilallonga  The Lover Loye Payen  Irma, la cartomancienne Renée Duchateau  Lucienne Marchand  La conductrice du taxi Serge Korber  Plumitif (the lyricist) Robert Postec  Le docteur Valineau Arthur Brunet  Jean-Claude Brialy  L'infirmier (non crédité) Emilienne Caille  La fiancée noire (non crédité) Raymond Cauchetier  Raoul, le projectionniste (non crédité) Jean Champion  Le patron du café (non crédité) Eddie Constantine  L'arroseur (non crédité) Georges de Beauregard  Le conducteur du corbillard et de l'ambulance (non crédité) Danièle Delorme  La vendeuse de fleurs (non crédité) Fernande Engler  La fille au café (non crédité) Sami Frey  Le croque-mort (non crédité) Jean-Luc Godard  L'homme aux lunettes noires / Actor in silent film (non crédité) Anna Karina  Anna, la jeune fille blonde / Actress in silent film (non crédité) Yves Robert  Le vendeur de mouchoirs (non crédité) Alan Scott  Le marin (non crédité) Jean-Pierre Taste  Le garçon de café (non crédité)
    Document sans nom
    21 Juin 1961. Il est cinq heures. Cléo, jeune chanteuse déjà connue, est anxieuse. Elle doit recevoir à 7 heures, des laboratoires de la « Salpétrière » : les résultats d'une analyse qui lui révélera si elle est atteinte ou non d'un cancer. Jusqu'alors, Cléo n'a été qu'un bel animal précieux, capricieux, gâtée par tous ceux qui l'entourent : Angèle, sa femme de chambre, les jeunes joueurs de jazz, ses compagnons de travail. Brusquement, Cléo prend conscience de sa solitude, de son désespoir. Plus rien ne l'intéresse. La visite « en coup de vent » de son amant distraitement tendre, la venue de ses camarades : tout l'ennuie. Ce chapeau qu'elle vient d'acheter - un chapeau apporte toujours une diversion d'un instant - elle va le donner à son amie Dorothée qu'elle va chercher à son atelier de sculpture où, modèle, elle pose nue.





    Cléo essaye de s'intéresser à Dorothée. Puis elle gagne le parc Montsouris pour tuer ces minutes si lentes, si longues qui la séparent de la septième heure. En chemin, Cléo rencontre sur le pont romantique du parc un jeune militaire, seul lui aussi. Ils échangent quelques mots. Ce jeune garçon repart ce soir pour l'Algérie. Et c'est à cet inconnu qu'elle confie, en premier, l'angoisse de son attente ; et parce que son sort, à lui aussi, est incertain, menacé, il dit les paroles qui réconfortent Cléo. Tous les deux se dirigent vers la Salpétrière. Le laboratoire est fermé, mais brusquement, dans une allée, un jeune médecin au volant de sa voiture s'arrête. « II fallait venir me voir ; on va vous soigner », dit-il ; et Cléo repart, en quelque sorte apaisée par la présence de ce jeune garçon qui va dîner avec elle, avant de prendre le train, gare de Lyon. Cléo n'est plus seule.




    Festival de Cannes 1962 : film nommé pour la Palme d'or.
    Mostra de Venise 1962 : Section d'information.
    Prix Méliès 1962.
    Prix FIPRESCI 1963.




    Francomac

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire