Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Un matin de juin 1940 
    Claude-Jean Bonnardot - 1970
    Achetez "Un matin de juin 1940" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Raymond Gérôme dans Un matin de juin 1940
     
     
    Raymond Gérôme 


     Bruno Pradal dans Un matin de juin 1940
     
     
    Bruno Pradal 


     Alain Doutey dans Un matin de juin 1940
     
     
    Alain Doutey 


     Jean-Pierre Castaldi dans Un matin de juin 1940
     
     
    Jean-Pierre Castaldi 


     Hugues Quester dans Un matin de juin 1940
     
     
    Hugues Quester 


     Nanette Corey dans Un matin de juin 1940
     
     
    Nanette Corey 


     Henri Marteau dans Un matin de juin 1940
     
     
    Henri Marteau 


     Max Amyl dans Un matin de juin 1940
     
     
    Max Amyl 


     Jean Marconi dans Un matin de juin 1940
     
     
    Jean Marconi 


     Henri Lambert dans Un matin de juin 1940
     
     
    Henri Lambert 


     Gérard Chevalier dans Un matin de juin 1940
     
     
    Gérard Chevalier 


     Jean Luisi dans Un matin de juin 1940
     
     
    Jean Luisi 


     Jean-Yves Gautier dans Un matin de juin 1940
     
     
    Jean-Yves Gautier 


     Stéphane Bouy dans Un matin de juin 1940
     
     
    Stéphane Bouy 


     Jean-Pierre Sentier dans Un matin de juin 1940
     
     
    Jean-Pierre Sentier 


     Michel Pilorgé dans Un matin de juin 1940
     
     
    Michel Pilorgé 


     François Dyrek dans Un matin de juin 1940
     
     
    François Dyrek 


     Jean-Marie Bon dans Un matin de juin 1940
     
     
    Jean-Marie Bon 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Un matin de juin 1940 Un matin de juin 1940

    Un matin de juin 1940 Un matin de juin 1940

    Alain Doutey Alain Doutey

    Bruno Pradal Bruno Pradal

    Gerard Chevalier Henri Marteau Gerard Chevalier Henri Marteau

    Gerard Chevalier Gerard Chevalier

    Hugues Quester JP Castaldi et Alain Doutey Hugues Quester JP Castaldi et Alain Doutey

    Jean Pierre Castaldi Jean Pierre Castaldi

    Jean Yves Gautier Jean Yves Gautier

    max amyl et henri marteau max amyl et henri marteau

    Max Amyl et Raymond Gerome Max Amyl et Raymond Gerome

    Michel Pilorge Michel Pilorge

    Nanette Corey Bruno Pradal Nanette Corey Bruno Pradal

    Nanette Corey et Jacques Marbeuf ou X Nanette Corey et Jacques Marbeuf ou X

    Raymond gerome et Jean Marconi Raymond gerome et Jean Marconi

    Raymond Gerome le colonel Raymond Gerome le colonel

    Stephane Bouy et Jean Claude Houdiniere Stephane Bouy et Jean Claude Houdiniere

    avertissement 1 avertissement 1

    avertissement 2 avertissement 2


    Document sans nom
    Raymond Gérôme Le Colonel de l'Ecole de Cavalerie de Saumur Max Amyl Un officier de l'Ecole Jean Marconi Le Commandant Amantier qui explique les ponts à défendre Henri Lambert Capitaine Josserand Henri Marteau Lieutenant Lepage Gérard Chevalier Lieutenant Ronchbach Jean-Claude Houdinière Lieutenant Froyssard Jean Luisi Un officier Bruno Pradal Fabrice un Cadet Alain Doutey Edouard Un Cadet Jean-Pierre Castaldi Louis, un Cadet Hugues Quester Robert, Un Cadet Stéphane Bouy Un Cadet Jean-Pierre Sentier qui, mourant, vient prévenir le Colonel  Jean-Yves Gautier Un Cadet François Dyrek Un Cadet Serge Martina Un Cadet Michel Pilorge Le Cadet qui lit Franz Sauer Lieutenant Wagner de l'armée allemande Nanette Corey La fiancée de Fabrice Jean-Marie Bon Le boulanger Jean-François Duhamel  Philippe Bellay  Gérard Beauvilliers  José Luccioni  Jean-Claude Palkowski  Jean-Jacques Offter  Alain Marchand  Daniel Bernard  Gerad Berlan  Tony Roedel  Nicolas Bang  Jacques Marbeuf  Fritz Haussman  Ralph Spath  Kim Camba  
    Document sans nom
    Un matin de juin 1940...
    Voici une évocation historique, bâtie à partir d'un épisode dramatique vrai de la seconde Guerre Mondiale, en 1940. Tout le monde a entendu parler de l'Ecole de cavalerie de Saumur, qui à l'époque englobait le célèbre Cadre Noir, régiment de Haute Ecole, régiment qui maintenant ne fait plus partie de l'armée.
    Mais en 1940, tous les militaires de la cavalerie ne formaient qu'une seule famille, fiers de leur école et attachés aux traditions. 1940 voyait les troupes ennemies descendre à l'intérieur du pays, avec la ferme intention de franchir la frontière naturelle que formait le fleuve Loire.
    Le Colonel Charles Michon attendait les ordres de Paris... Ils arrivèrent... ordre était donné que toute l'école se replie sur Montauban, Officiers, régiment et chevaux !
    Cet ordre là, il n'a jamais pu l'accepter, pas plus qu'il n'a accepté la signature de l'armistice par le Maréchal Pétain. Sans aucun renfort, sans armes autres que les armes de formation, il décida pourtant, avec l'accord de tous, de résister. Les Cadets, nom que l'on donnait aux élèves officiers étaient au nombre de 2 500, avec moins d'une trentaine de blindés, face à des colonnes allemandes de 40 000 soldats.
    Pendant deux jours, ils se seront battus pour défendre les ponts de Saumur et de Gennes, au prix de leur vie, en vain hélas. Leur héroïsme, reconnu par le Général Weygand, reste gravé dans l'histoire de France et leur résistance lancera le mouvement de "Résistance à l'occupant". Le Général allemand Feldt leur donnera officiellement le nom de Cadets et leur permettra de rejoindre la ligne de démarcation sans escorte allemande. Mieux, les soldats allemands leur rendront même les honneurs à leur passage.
    On apprendra par la suite que Maurice Druon, le célèbre écrivain, faisait partie des Cadets de Saumur.
    Aujourd'hui, le Pont des Cadets, sur la Loire, à Saumur, rappelle leur courage.

    La fiction télévisée dont il est question, est bien sûr adaptée pour en faire une histoire à raconter. Certains "cadets" ont été imaginés, une historiette amoureuse a été suggérée, sans doute pour insister sur la jeunesse des Cadets !
    Les vétérans de l'époque ont fait ajouter un message à la fin du téléfilm pour dire qu'ils n'étaient pas d'accord avec certains ajouts, comme la romance entre Fabrice (Bruno Pradal) et sa fiancée qui l'incitait à partir. De même, ils ont dénoncé le jeu pourtant efficace et juste de Raymond Gérôme, qui tient le rôle du Colonel Michon. Certes, ce n'était le vrai, et on peut comprendre la position des vétérans qui avaient le coeur encore meurtri et gardait en souvenir la droiture et la détermination de leur supérieur.

    L'opus a été tourné à Saumur, devant l'école de Cavalerie, et devant les manèges. L'école a d'ailleurs prêté son concours (hommes et chevaux).
    Un téléfilm à voir car il parle de courage, d'abnégation, de résistance, de sacrifice, de vraies valeurs en fin de compte.
    Notons la présence de bons comédiens : Raymond Gérôme, déjà cité, Max Amyl, Henri Marteau, Gérard Chevalier, et les jeunes d'alors : Alain Doutey, Jean-Pierre Castaldi, et d'autres ...

    A noter que certaines filmographies parlent de Germaine Kerjean, comme logeuse... Elle ne figure pas sur le générique de la fiction TV et n'a pas été repérée. Par contre Jean-Marie Bon n'est pas cité et pourtant il tient le rôle du boulanger.

    Donatienne Roby, Mars 2018

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire