Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Je suis frigide... pourquoi ? 
    Max Pécas - 1972
    Achetez "Je suis frigide... pourquoi ?" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Sandra Julien dans Je suis frigide... pourquoi ?
     
     
    Sandra Julien 


     Marie-Georges Pascal dans Je suis frigide... pourquoi ?
     
     
    Marie-Georges Pascal 


     Virginie Vignon dans Je suis frigide... pourquoi ?
     
     
    Virginie Vignon 


     Robert Lombard dans Je suis frigide... pourquoi ?
     
     
    Robert Lombard 


     Arlette Poirier dans Je suis frigide... pourquoi ?
     
     
    Arlette Poirier 


     Anne Kerylen dans Je suis frigide... pourquoi ?
     
     
    Anne Kerylen 


     Catherine Wagener dans Je suis frigide... pourquoi ?
     
     
    Catherine Wagener 


     Georges Guéret dans Je suis frigide... pourquoi ?
     
     
    Georges Guéret 


     André Cassan dans Je suis frigide... pourquoi ?
     
     
    André Cassan 


     Stéphane Macha dans Je suis frigide... pourquoi ?
     
     
    Stéphane Macha 


     Daniel Derval dans Je suis frigide... pourquoi ?
     
     
    Daniel Derval 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Je suis frigide... pourquoi ? Je suis frigide... pourquoi ?

    Anne Kerylen et Sandra Julien Anne Kerylen et Sandra Julien

    Arlette Poirier Arlette Poirier

    Frederique Aubre au centre Frederique Aubre au centre

    Frederique Aubre et Thierry Murzeau Frederique Aubre et Thierry Murzeau

    Je suis frigide pourquoi Je suis frigide pourquoi

    Je suis frigide pourquoi Je suis frigide pourquoi

    Jean Charles Maratier Jean Charles Maratier

    Jean Luc Terrade Jean Luc Terrade

    JSFP avec maillot JSFP avec maillot

    JSFP sans maillot JSFP sans maillot

    JSFP scene coupee Joelle Coeur a gauche JSFP scene coupee Joelle Coeur a gauche

    Marie Georges Pascal et Jean Luc Terrade Marie Georges Pascal et Jean Luc Terrade

    Marie Georges Pascal Marie Georges Pascal

    Robert Lombard Robert Lombard

    Sandra Julien Sandra Julien

    Sandra Julien Sandra Julien

    Sandra Julien et Catherine Wagener Sandra Julien et Catherine Wagener

    Sandra Julien et Georges Gueret Sandra Julien et Georges Gueret

    Sandra Julien et Marie Georges Pascal Sandra Julien et Marie Georges Pascal

    Sandra Julien et Thierry Murzeau Sandra Julien et Thierry Murzeau

    Thierry Murzeau Thierry Murzeau

    Virginie Vignon et Sandra Julien Virginie Vignon et Sandra Julien

    Virginie Vignon Virginie Vignon

    X1 le psy X1 le psy


    Document sans nom
    Sandra Julien Doris Thierry Murzeau Luc Jean-Luc Terrade Eric Chambon Marie-Georges Pascal Carla Chambon Robert Lombard Monsieur Chambon Anne Kerylen Eva Catherine Wagener Léa Virginie Vignon Patricia Georges Guéret André, le père de Doris Arlette Poirier Madame Chambon Frédérique Aubré Lina André Cassan l'ami de Monsieur Chambon Daniel Derval Daniel, un acteur de la troupe Stephane Macha le client fesseur Jean-Charles Maratier le client chatouilleur Joëlle Coeur scène coupée Gilda Arancio scène coupée Laure Moutoussamy scène coupée
    Document sans nom
    SCENARIO Max Pécas ; IMAGE Robert Lefebvre ; MONTAGE Michel Pécas ; SON Jacques Carrère ; MUSIQUE Derry Hall ; PRODUCTION Max Pécas - Les Films du Griffon

    Résumé Éditions LCJ : La jeune Doris vit avec son père André, jardinier chez les Chambon, dans le Sud de la France. Un jour, sous l’influence néfaste de sa sœur Carla, le fils de famille, Éric, viole l’innocente Doris dans la serre de la propriété. Afin d’éviter le scandale, la jeune femme est envoyée en pensionnat de jeunes filles. Elle est alors initiée de force au plaisir saphique par sa camarade de chambre…

    « Comme on le constate à la lecture du scénario, il s‘agit d‘un film réjouissant par la naïveté et l’incroyable efficacité de son humour involontaire. Max Pécas, vieux routier du film érotique, a construit son film à la manière d’un photo-roman dont chaque épisode constitue une unité au terme duquel la jolie Sandra Julien se retrouve dans le plus simple appareil. L’auteur multiplie les effets esthétiques, s’adonne à la somptuosité des images, ce qui rend plus comique encore l‘enflure d‘un texte invraisemblable, récité avec une application désarmante. Et, à ce point de ridicule, le film prend une dimension nouvelle et s‘offre alors comme un divertissement hilarant. » - Raymond Lefèvre, La saison cinématographique 1973

    « Exemple-type du Pécas « seconde manière », où les intrigues de polar sexy ont fait place à d’épineux cas psychanalytiques. (…) Mais le cinéaste semble faire fi des potentialités du sujet et, hormis l’introduction et la conclusion, se contente d’aligner des dialogues ampoulés et une suite de vignettes invraisemblables qui distillent pourtant un certain charme, entre second degré involontaire et imagerie pittoresque du début des années 70. (…) » - Gilles Esposito, Dictionnaire des films français pornographiques et érotiques, 2011

    Raymond Lefèvre écrit dans le numéro 176 de la revue Cinéma 1973 : « Max Pécas, spécialiste du genre, construit le plus sérieusement du monde un mélodrame incroyable dans lequel les actrices ne portent jamais de sous-vêtements. Ceci pour éviter les longueurs. » Affirmation certes amusante, mais qui doit être légèrement nuancée… En effet, renouant avec une pratique fréquente dans ses « polars sexys » des années 60, Max Pécas a tourné deux versions de la scène ou Carla et Éric sortent de la piscine pour aller s‘ébattre sous le regard de la pauvre Doris : une avec maillot de bain, l‘autre sans. La prise « avec maillot de bain » fut retenue dans la version anglaise du film. Version dans laquelle la relation incestueuse entre Carla et Éric est d’ailleurs traitée d’une manière très elliptique…
    Après avoir débuté sa carrière en province, JE SUIS FRIGIDE… POURQUOI ? sort à Paris le 8 février 1973 sans connaître le succès de ses devanciers. Max Pécas attribue ce premier échec au titre qui a sans doute « refroidi » une partie de ses spectateurs habituels. Le film ressort deux semaines plus tard dans un nouveau circuit sous un titre plus engageant : COMMENT LE DESIR VIENT AUX FILLES.

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire