Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • La cage aux rossignols 
    Jean Dréville - 1944
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "La cage aux rossignols" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Noël-noël dans La cage aux rossignols
     
     
    Noël-noël 


     Micheline Francey dans La cage aux rossignols
     
     
    Micheline Francey 


     René Génin dans La cage aux rossignols
     
     
    René Génin 


     Marguerite Ducouret dans La cage aux rossignols
     
     
    Marguerite Ducouret 


     Georges Biscot dans La cage aux rossignols
     
     
    Georges Biscot 


     René Blancard dans La cage aux rossignols
     
     
    René Blancard 


     Michel François dans La cage aux rossignols
     
     
    Michel François 


     Georges Paulais dans La cage aux rossignols
     
     
    Georges Paulais 


     Marcelle Praince dans La cage aux rossignols
     
     
    Marcelle Praince 


     Jean Morel dans La cage aux rossignols
     
     
    Jean Morel 


     Richard Francoeur dans La cage aux rossignols
     
     
    Richard Francoeur 


     Roger Vincent dans La cage aux rossignols
     
     
    Roger Vincent 


     Georges Aminel dans La cage aux rossignols
     
     
    Georges Aminel 


     Georges Jamin dans La cage aux rossignols
     
     
    Georges Jamin 


     Marthe Mellot dans La cage aux rossignols
     
     
    Marthe Mellot 


     Henri Coutet dans La cage aux rossignols
     
     
    Henri Coutet 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Andre Nicolle a droite Andre Nicolle a droite

    Andre Nicolle et Georges Biscot Andre Nicolle et Georges Biscot

    Georges Aminel en blouse Georges Aminel en blouse

    Georges Biscot Micheline Francey Georges Biscot Micheline Francey

    Henri Coutet et Rene Genin Henri Coutet et Rene Genin

    Les Petits Chanteurs a la Croix de Bois Les Petits Chanteurs a la Croix de Bois

    Michel Francois Michel Francois

    Micheline Francey Marguerite Ducouret Micheline Francey Marguerite Ducouret

    Micheline Francey Micheline Francey

    Noel Noel Noel Noel

    Rene Blancard et Marcelle Praince Rene Blancard et Marcelle Praince

    Rene Blancard et Noel Noel Rene Blancard et Noel Noel

    Rene Genin Rene Genin

    Roger Kreps Roger Kreps

    Roger Vincent Roger Vincent

    Happy End Happy End


    Document sans nom
    Noël-Noël Clément Mathieu Micheline Francey Micheline, amoureuse de Clément Marguerite Ducouret La mère de Micheline Georges Biscot Raymond, l'ami fidèle de Clément René Blancard Monsieur Rachin, directeur sévère de l'Institution René Génin Le Père Maxence Henri Coutet Un nouveau surveillant à l'Institution Jean Morel Le nouveau directeur de l'institution Marthe Mellot Marie, employée de l'Institution Georges Paulais Monsieur Langlois, professeur et musicien Georges Jamin Le surveillant qui part, remplacé par Clément Michel François Lequerec, un élève de l'Institution Roger Krebs Laugier, le soliste de la chorale Marcelle Praince La Présidente, bienfaitrice de l'Institution André Nicolle Monsieur de la Frade, directeur du journal "La dépêche" Richard FrancoeurRoger Vincent L'académicien qui aime le roman de Clément Georges Aminel Un linotypiste au journal Frédéric Mariotti Un badaud Henry Prestat  Jean Boissemond  Manuel Gary  Emile Rémongin  Charles Vissières  La manécanterie des Petits chanteurs à la Croix de Bois      
    Document sans nom
    « La cage aux rossignols » est une jolie histoire qui se termine bien ! Le film est réalisé par Jean Dréville qui fera souvent équipe avec Noël-Noël. Ce dernier signe ici le scénario et les dialogues.

    Tourné en Anjou en 1944, dans l'Institution Saint-Hilaire, à Roiffé, (devenue un club de golf) à 4 km de la belle Abbaye de Fontevraud, cet opus ne sortira qu'à la Libération le 5 septembre 1945. Ce sera un immense succès (plus de 5 millions de spectateurs, ce qui pour l'époque était impressionnant.) Il sera couronné du Prix Désiré 1944 ex-aequo avec Les enfants du Paradis.


    L'intrigue

    Clément Mathieu (Noël-Noël) est un écrivain inconnu. Il présente en vain son manuscrit aux éditeurs et aux journaux. Clément est amoureux de Micheline, et n'a qu'une envie : gagner correctement sa vie pour épouser sa belle. Il a un bon copain, Raymond (René Biscot) qui réussit à se faire embaucher comme garçon coursier dans le journal « La Dépêche ». Voulant avant tout que le talent de son ami soit reconnu, il change le manuscrit d'un des responsables du journal prévu pour paraître en feuilleton, en le remplaçant par celui de Clément « La Cage aux Rossignols » un récit vécu. Il est renvoyé mais voilà que l'histoire qui paraît régulièrement plaît aux lecteurs. Micheline la lit à sa mère...

    Clément Mathieu arrive comme surveillant dans une institution pour enfants difficiles ou orphelins (Les petits chanteurs à la Croix de Bois)... Ce sont de petits durs ! Le directeur, M. Rachin (René Blancard) est très sévère et les punitions au cachot infesté de rats sont fréquentes. Le jeune Lequérec (Michel François) a causé une blessure grave au brave Père Maxence (René Génin). Un autre élève, le jeune Laugier (Roger Kreps) a une tête d'ange mais c'est une terreur... Il a pourtant une charmante cousine Micheline qui vient le voir au parloir... C'est ainsi que Clément Mathieu tombe amoureux... Un soir, lors d'un chahut au dortoir, Clément découvre que certains enfants ont de bien jolies voix et il a l'idée de former une chorale. Les enfants se prêtent au jeu même le petit Laugier qui a une voix magnifique. C'est toujours cependant une tête de mûle. Mais Clément continue à apprivoiser ses jeunes élèves qui commencent à se calmer avec lui, ce qui agace vraiment le directeur.

    Monsieur Rachin se rend à Paris et avec le Père Maxence, Clément décide d'emmener les enfants en sortie, hors de l'institution. Un incendie se produit dans les vieux bâtiments...On pense au pire et surprise, les élèves arrivent en chantant. Clément est renvoyé par le Directeur. Les enfants n'ont pas le droit de lui dire au-revoir mais lui envoie par une fenêtre des petits mots affectueux.

    La publication de l'histoire fait cependant réagir les services sociaux. Monsieur Rachin est renvoyé et une nouvelle organisation se met en place. Clément et Micheline se marient... Ils ont la surprise d'entendre à la fin de la cérémonie, la chorale chanter un magnifique Alleluia...

    En 2004 Christophe Barratier reprend le thème pour un remake réussi, Gérard Jugnot endossant le rôle de Noël-Noël. Toute la partie dans l'Institution est très inspirée par celle de la Cage aux Rossignols, le jeune Laugier devenant Morhange (Jean-Baptiste Maunier). Le début et la fin de l'histoire sont changés, mais la magie aura opéré comme en 1945.

    Donatienne Roby, Mai 2019

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire