Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Prisons de femmes 
    Maurice Cloche - 1958
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "Prisons de femmes" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Daniéle Delorme dans Prisons de femmes
     
     
    Daniéle Delorme 


     Jacques Duby dans Prisons de femmes
     
     
    Jacques Duby 


     Gabriel Cattand dans Prisons de femmes
     
     
    Gabriel Cattand 


     Louis Arbessier dans Prisons de femmes
     
     
    Louis Arbessier 


     Madeleine Barbulée dans Prisons de femmes
     
     
    Madeleine Barbulée 


     Jane Marken dans Prisons de femmes
     
     
    Jane Marken 


     Germaine Kerjean dans Prisons de femmes
     
     
    Germaine Kerjean 


     Mireille Perrey dans Prisons de femmes
     
     
    Mireille Perrey 


     Joëlle Bernard dans Prisons de femmes
     
     
    Joëlle Bernard 


     Henri-Jacques Huet dans Prisons de femmes
     
     
    Henri-Jacques Huet 


     Michel Etcheverry dans Prisons de femmes
     
     
    Michel Etcheverry 


     Françoise Delbart dans Prisons de femmes
     
     
    Françoise Delbart 


     Jackie Sardou dans Prisons de femmes
     
     
    Jackie Sardou 


     Raymone dans Prisons de femmes
     
     
    Raymone 


     Jacques Dynam dans Prisons de femmes
     
     
    Jacques Dynam 


     Jean Daurand dans Prisons de femmes
     
     
    Jean Daurand 


     Geymond Vital dans Prisons de femmes
     
     
    Geymond Vital 


     Georges Lycan dans Prisons de femmes
     
     
    Georges Lycan 


     Jacques Dhéry dans Prisons de femmes
     
     
    Jacques Dhéry 


     Dominique Davray dans Prisons de femmes
     
     
    Dominique Davray 


     Lina Roxa dans Prisons de femmes
     
     
    Lina Roxa 


     Nicolas Amato dans Prisons de femmes
     
     
    Nicolas Amato 


     Nane Germon dans Prisons de femmes
     
     
    Nane Germon 


     Jacqueline Rivière dans Prisons de femmes
     
     
    Jacqueline Rivière 


     Nicole Desailly dans Prisons de femmes
     
     
    Nicole Desailly 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Prisons de femmes Prisons de femmes

    Prisons de femmes Prisons de femmes

    Bibi Morat et Daniele Delorme Bibi Morat et Daniele Delorme

    Claude Goaty Claude Goaty

    Daniele Delorme et Henri Jacques Huet Daniele Delorme et Henri Jacques Huet

    Daniele Delorme et Jacques Duby Daniele Delorme et Jacques Duby

    Daniele Delorme et Jane Marken Daniele Delorme et Jane Marken

    Daniele Delorme et Nane Germon Daniele Delorme et Nane Germon

    Daniele Delorme et Vega Vinci Daniele Delorme et Vega Vinci

    Daniele Delorme Daniele Delorme

    Dominique Davray et Henri Jacques Huet Dominique Davray et Henri Jacques Huet

    Dynam Marken Delorme Dynam Marken Delorme

    Francoise Delbart et Jacques Duby Francoise Delbart et Jacques Duby

    Gabriel Cattand et Madeleine Barbulee Gabriel Cattand et Madeleine Barbulee

    Gabriel Cattand Gabriel Cattand

    Jackie Sardou Jackie Sardou

    Jacques Duby et Daniele Delorme Jacques Duby et Daniele Delorme

    Jacques Duby et Gabriel Cattand Jacques Duby et Gabriel Cattand

    Jacques Duby Jacques Duby

    Jacques Dynam et Daniele Delorme Jacques Dynam et Daniele Delorme

    Jean Daurand et Jacques Dynam Jean Daurand et Jacques Dynam

    Joelle Bernard Joelle Bernard

    Kerjean Arbessier X Kerjean Arbessier X

    Louis Arbessier Louis Arbessier

    Madeleine Barbulee et Jacques Duby Madeleine Barbulee et Jacques Duby

    Madeleine Barbulee Madeleine Barbulee

    Michel Etcheverry et Georges Cusin Michel Etcheverry et Georges Cusin

    Mireille Perrey Mireille Perrey

    Raymone Raymone

    Vega Vinci et Jackie Sardou Vega Vinci et Jackie Sardou

    X Y Personnel de la prison X Y Personnel de la prison


    Document sans nom
    Danièle DELORME  Alice Dumas Jacques DUBY  René Vertin Véga VINCI  Gigi Gabriel CATTAND  l'avocat d'Alice Louis ARBESSIER  le directeur de la prison Madeleine BARBULÉE  Mme Dumas, mère d'Alice Jane MARKEN  Mme Rémon, belle-mère d'Alice Germaine KERJEAN  la sous-directrice de la prison Mireille PERREY  Mme Vertin, mère de René Joëlle BERNARD  Solange Henri-Jacques HUET  Mario Michel ETCHEVERRY  le substitut du procureur George CUSIN  le juge d'instruction Françoise DELBART  Suzanne, cousine de René Jackie SARDOU  Lulu RAYMONE  une vieille détenue Jacques DYNAM  le médecin de famille Jean DAURAND  Paul Rémon, mari d'Alice Bibi MORAT  François, l'enfant d'Alice Geymond VITAL  l'aumônier de la prison Georges LYCAN  le médecin de la prison Jacques DHÉRY  le juge Claude GOATY  la détenue qui chante Dominique DAVRAY  Ginette, collègue d'Alice Lina ROXA  la vieille mendiante Nicolas AMATO  un journaliste Nane GERMON  une employée de l'administration pénitentiaire Monique VITA  une détenue Anne-Marie COFFINET  une détenue Chantal DEBERG  une détenue Jacqueline RIVIÈRE  une surveillante Vicki BORG  une détenue Florence ARNAUD   Simone ANGÈLE  Nicole RICHE  Lisa JOUVET  Geneviève MAURY  Nicole DESAILLY  Jean LANIER  France ASSELIN  Gisèle GRIMM  Yvonne CLAUDIE                        
    Document sans nom
    Son film précédent, « Marchands de filles », évoquait la traite des blanches ; le suivant, « Filles de nuit », traite du même sujet comme le titre l’indique : le moins que l’on puisse dire est que l’inspiration de l’ineffable Maurice Cloche est constante et son style également. En 1948, il avait déjà soumis Danièle Delorme aux lois de la maison de redressement dans « La cage aux filles » ; dix ans plus tard, il récidive avec « Prisons pour femmes » où la pauvre Danièle, accusée à tort par son horrible belle-mère de l’empoisonnement de son mari, se retrouve derrière les barreaux, à la Petite Roquette puis à Fresnes, enfin à Lyon, cependant que son ancien patron (Jacques Duby) se démène pour l’innocenter…

    La dimension sociale affichée par le film est vite reléguée au second plan et l’on sent surtout que le cinéaste s’ingénie à mettre en lumière les aspects scabreux amenés par le sujet. Certes, censure oblige, on ne bascule pas dans la lubricité qui se manifestera dès la fin des années 60 lorsqu’un tel thème sera traité avec des titres aussi explicites que « L’amour dans les prisons de femmes » (1969) ou « La vie sexuelle dans les prisons de femmes » (1973) ! Personnages et situations sont outrageusement chargés : une condamnation sans preuves, une naissance en prison, un suicide par défenestration, des femmes en cage devenant folles… Un passage en particulier laisse rêveur : l’une des filles se venge d’une rivale en l’enduisant de glu et de plumes après l’avoir dévêtue cependant que les autres détenues virent à l’hystérie (la palme à Raymone, bien loin de la petite bonne placide d’« Hôtel du Nord » !) ; Danièle Delorme contemple la scène, affligée, en se disant sûrement qu’il y a quelque chose qui Cloche chez son metteur en scène…

    La distribution est riche mais n’innove guère et les comédiens chevronnés se contentent pour la plupart de leur emploi habituel : outre l’excellente Jane Marken qui se caricature elle-même en odieuse belle-mère, Germaine Kerjean est une directrice autoritaire en duo avec un Louis Arbessier plus compréhensif, Michel Etcheverry joue les procureurs intransigeants, Mireille Perrey les mères émotives et Jackie Sardou l’inévitable prostituée… On apprécie tout de même Joëlle Bernard dans le rôle d’une détenue plus amicale avec la pauvre héroïne. Au final, un film douteux sur un sujet sensible.

    Jean-Paul Briant, Mai 2022

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire