Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Quand tu liras cette lettre 
    Jean-Pierre Melville - 1953
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "Quand tu liras cette lettre" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Juliette Gréco dans Quand tu liras cette lettre
     
     
    Juliette Gréco 


     Philippe Lemaire dans Quand tu liras cette lettre
     
     
    Philippe Lemaire 


     Daniel Cauchy dans Quand tu liras cette lettre
     
     
    Daniel Cauchy 


     Fernand Sardou dans Quand tu liras cette lettre
     
     
    Fernand Sardou 


     Robert Dalban dans Quand tu liras cette lettre
     
     
    Robert Dalban 


     Marcel Delaître dans Quand tu liras cette lettre
     
     
    Marcel Delaître 


     Yvonne de Bray dans Quand tu liras cette lettre
     
     
    Yvonne de Bray 


     Roland Lesaffre dans Quand tu liras cette lettre
     
     
    Roland Lesaffre 


     Colette Régis dans Quand tu liras cette lettre
     
     
    Colette Régis 


     Léon Larive dans Quand tu liras cette lettre
     
     
    Léon Larive 


     Jane Morlet dans Quand tu liras cette lettre
     
     
    Jane Morlet 


     Philippe Richard dans Quand tu liras cette lettre
     
     
    Philippe Richard 


     Jean-Marie Robain dans Quand tu liras cette lettre
     
     
    Jean-Marie Robain 


     Alain Nobis dans Quand tu liras cette lettre
     
     
    Alain Nobis 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Claude Borelli Claude Borelli

    Colette Fleury et Philippe Lemaire Colette Fleury et Philippe Lemaire

    Colette Fleury Colette Fleury

    Colette Regis Colette Regis

    Daniel Cauchy et Philippe Lemaire Daniel Cauchy et Philippe Lemaire

    Daniel Cauchy Daniel Cauchy

    Fernand Sardou et Philippe Richard Fernand Sardou et Philippe Richard

    Fernand Sardou Fernand Sardou

    Irene Galter entre Jane Morlet et Delaitre Irene Galter entre Jane Morlet et Delaitre

    Irene Galter et Juliette Greco Irene Galter et Juliette Greco

    Irene Galter heureuse Irene Galter heureuse

    Irene Galter malheureuse Irene Galter malheureuse

    Jacques Deval et Philippe Lemaire Jacques Deval et Philippe Lemaire

    Jacques Deval Jacques Deval

    Juliette Greco en religieuse Juliette Greco en religieuse

    Juliette Greco et Robert Hebert Juliette Greco et Robert Hebert

    Juliette Greco et Yvonne De Bray Juliette Greco et Yvonne De Bray

    Juliette Greco Juliette Greco

    Lemaire et Greco Lemaire et Greco

    Leon Larive Leon Larive

    Louis Perault Louis Perault

    Marcel Delaitre Marcel Delaitre

    Philippe Lemaire apprenti boxeur Philippe Lemaire apprenti boxeur

    Philippe Lemaire apprenti chauffeur Philippe Lemaire apprenti chauffeur

    Philippe Lemaire apprenti mecanicien Philippe Lemaire apprenti mecanicien

    Philippe Lemaire et Claude Borelli Philippe Lemaire et Claude Borelli

    Philippe Lemaire et Fernand Sardou Philippe Lemaire et Fernand Sardou

    Philippe Lemaire et Irene Galter Philippe Lemaire et Irene Galter

    Philippe Lemaire et Robert Dalban Philippe Lemaire et Robert Dalban

    Philippe Lemaire et Roland Lesaffre Philippe Lemaire et Roland Lesaffre

    Philippe Lemaire et Yvonne Sanson Philippe Lemaire et Yvonne Sanson

    Philippe Lemaire Philippe Lemaire

    Philippe Richard Philippe Richard

    Reunion de Famille Reunion de Famille

    Robert Dalban Robert Dalban

    Suzanne Hedouin et Colette Fleury Suzanne Hedouin et Colette Fleury

    Suzy Willy et Irene Galter Suzy Willy et Irene Galter

    Yvonne De Bray Yvonne De Bray

    Yvonne Sanson et Daniel Cauchy Yvonne Sanson et Daniel Cauchy

    Yvonne Sanson et Jean Marie Robain Yvonne Sanson et Jean Marie Robain

    Yvonne Sanson et Philippe Lemaire Yvonne Sanson et Philippe Lemaire

    Yvonne Sanson Yvonne Sanson


    Document sans nom
    Juliette GRECO  Thérèse Voise Philippe LEMAIRE  Max Trivet Irène GALTER  Denise Voise Yvonne SANSON  Irène Faugeret Daniel CAUCHY  Biquet Fernand SARDOU  le garagiste Robert DALBAN  Carlo, le barman Marcel DELAITRE  le grand-père Yvonne DE BRAY  la voyageuse Jacques DEVAL  le juge d’instruction Roland LESAFFRE  Roland, le boxeur Claude BORELLI  Lola Colette REGIS  la mère supérieure Léon LARIVE  le greffier Jane MORLET  la grand-mère Colette FLEURY  Cécile, la serveuse du buffet de la gare Suzy WILLY  Madame Gobert, la voisine Louis PERAULT  le portier de l'hôtel Philippe RICHARD  le boucher Jean-Marie ROBAIN  Maître Gauthier, le notaire d'Irène Suzanne HEDOUIN  la patronne du buffet de la gare Robert HEBERT  le médecin Alain NOBIS  un employé du dancing Claude HENNESSY  Marcel ARNAL  Louise NOVA       
    Document sans nom
    « En 1953, Jean-Pierre Melville m’offre un rôle principal dans « Quand tu liras cette lettre ». Pour la seconde fois, je porte la coiffe de bonne sœur. Drôle de rôle pour celle qui incarne à cette époque les folies de la jeunesse de la rive gauche et des fêtes délirantes du Club Saint-Germain. » C’est ainsi qu’en trois lignes Juliette Greco fait un sort à ce film dans ses mémoires, « Je suis faite comme ça », parus en 2012. Quelques mots tout de même sur son partenaire Philippe Lemaire, « avec son regard de séducteur et de mauvais garçon », qu’elle épouse, qui devient le père de sa fille Laurence et dont elle divorce rapidement, et c’est tout !

    Il faut dire qu’il paraît impossible de repérer la signature du futur réalisateur du « Samouraï » et du « Cercle rouge » dans cet improbable mélo. Melville dut accepter cette commande qui lui permit de s’atteler ensuite à « Bob le flambeur ».

    « Lèvres interdites » - selon le titre plus suggestif utilisé dans certains pays francophones – met en scène deux sœurs devenues orphelines suite à la disparition brutale de leurs deux parents. L’aînée, Thérèse, était sur le point de prononcer ses vœux ; pour défendre les intérêts de sa cadette, Denise, elle accepte d’y renoncer et les deux jeunes femmes prennent en charge la gestion de la papeterie familiale. Denise tombe amoureuse de Max Trivet, apprenti mécanicien et boxeur amateur, qui est devenu le chauffeur et l’amant d’une femme riche et désœuvrée, Irène Faugeret. Avec son complice, « Biquet », Max projette d’exploiter au maximum Irène afin de se faire assez d’argent pour s’installer au Maroc. Alors qu’elle vient livrer une commande à Irène, absente, Denise est violée par Max. Elle tente de se suicider. Thérèse veut obliger Max à réparer et épouser la jeune fille mais Thérèse et Max s’éprennent l’un de l’autre…

    Juliette Greco et Philippe Lemaire peinent à nous intéresser à leurs personnages ; il faut dire que certains dialogues, très appuyés, ne les aident pas vraiment. Jacques Deval ne ménage pas sa veine mélodramatique et finalement s’en sort mieux comme acteur puisqu’il joue aussi avec finesse le rôle du juge d’instruction. Coproduction oblige, le duo vedette est secondé par deux vedettes italiennes : Irène Galter, révélée l’année précédente dans « Onze heures sonnaient » de Giuseppe De Santis, est belle et émouvante, bien valorisée par la photo en noir et blanc de Henri Alekan ; Yvonne Sanson, dans le personnage conventionnel d’Irène, a un rôle important dans la première moitié du film mais lorsque le scénario en fait la victime inattendue d’un accident de voiture, il se désintéresse totalement de son sort si bien qu’on ne saura jamais ce qu’elle devient…

    Au rayon des seconds rôles, Marcel Delaître est très bien dans le rôle du grand-père, de même que Fernand Sardou qui joue le patron de Max mais Robert Dalban n’a qu’un rôle très bref comme Yvonne de Bray, qui n’apparaît qu’à la toute fin du film dans ce qui fut son dernier rôle à l’écran. Curieusement, sur les tracts annonçant la rencontre de boxe au dancing, Roland Lesaffre porte son vrai nom face à Max Trivet alias Philippe Lemaire. Finalement, c’est peut-être Daniel Cauchy que l’on remarque vraiment : en groom du Carlton, acoquiné à Philippe Lemaire, il est cynique et intéressé à souhait, son sourire en coin ne dissimulant guère son absence totale de scrupules.

    Jean-Paul Briant, Avril 2021


    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire