Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Campement 13 
    Jacques Constant - 1940
    Achetez "Campement 13" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Gabriel Gabrio dans Campement 13
     
     
    Gabriel Gabrio 


     Alice Field dans Campement 13
     
     
    Alice Field 


     Paul Azaïs dans Campement 13
     
     
    Paul Azaïs 


     Alexandre Rignault dans Campement 13
     
     
    Alexandre Rignault 


     Sylvia Bataille dans Campement 13
     
     
    Sylvia Bataille 


     Lucien Nat dans Campement 13
     
     
    Lucien Nat 


     Maurice Maillot dans Campement 13
     
     
    Maurice Maillot 


     Henri Marchand dans Campement 13
     
     
    Henri Marchand 


     Nino Costantini dans Campement 13
     
     
    Nino Costantini 


     Jean Clarens dans Campement 13
     
     
    Jean Clarens 


     Marcel Maupi dans Campement 13
     
     
    Marcel Maupi 


     Eugène Stuber dans Campement 13
     
     
    Eugène Stuber 


     Franck Maurice dans Campement 13
     
     
    Franck Maurice 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Alexandre Rignault Alexandre Rignault

    Alice Field Alice Field

    Alice Field Alice Field

    Alice Field Alice Field

    Alice Field Alice Field

    Alice Field et Gabriel Gabrio Alice Field et Gabriel Gabrio

    Alice Field et Paul Azais Alice Field et Paul Azais

    Campement 13 Campement 13

    Eugene Stuber et Franck Maurice Eugene Stuber et Franck Maurice

    Gabriel Gabrio Gabriel Gabrio

    Gabriel Gabrio Gabriel Gabrio

    Gabriel Gabrio et Alexandre Rignault Gabriel Gabrio et Alexandre Rignault

    Gabriel Gabrio et Alice Field Gabriel Gabrio et Alice Field

    Gabriel Gabrio et Alice Field Gabriel Gabrio et Alice Field

    Lucien Nat Lucien Nat

    Marchand Rignault et Costantini Marchand Rignault et Costantini

    Maurice Maillot et  Alice Field Maurice Maillot et Alice Field

    Paul Azais et Sylvia Bataille Paul Azais et Sylvia Bataille

    Paul Azais Paul Azais

    Sylvia Bataille Sylvia Bataille

    X1 et X2 des mariniers X1 et X2 des mariniers

    X3 et X2 des mariniers X3 et X2 des mariniers

    X4 a gauche X4 a gauche

    X5 gendarme peut etre Gerald Castrix X5 gendarme peut etre Gerald Castrix


    Document sans nom
    Gabriel Gabrio Charles Alice Field Greta Paul Azaïs Jean-Pierre Sylvia Bataille Marie-Louise Alexandre Rignault Pascal Lucien Nat CarlosMaurice Maillot Petit Louis Marcel Maupi un marinier Nino Constantini un ouvrier du chantier Henri Marchand un ouvrier du chantier Jean Clarens Van Hoek, le patron du chantier Eugène Stuber un ouvrier du chantier Franck Maurice un ouvrier du chantier Gérald Castrix le gendarme ? R. Sissa  Gisèle Picard 
    Document sans nom
    Réalisation : Jacques Constant
    Scénario et dialogues : Jacques Constant
    Image : Nicolas Toporkoff
    Opérateurs : Pierre Montazel, Martin
    Montage : Roger Mercanton, V. Posner
    Son : Michel Picot
    Musique : Henri Verdun
    Interprétation : Orchestre symphonique de Paris, dirigé par Louis Wins
    Enregistrement : Système S.I.S.
    Chansons : Henri Verdun / Jacques Constant
    Décors : Jean Douarinou, Coutant
    Régie générale : Grégoire Metchikian
    Régie extérieurs : Trignol
    Assistants : Davis, Simone Chavaudra
    Tirage : Laboratoires L.T.C.
    Production : Société Union Française de Production Cinématographique
    Tournage : 1939 - Studios Photosonor
    Extérieurs : Noyon - Villeneuve-la-Garenne - "les extérieurs ont été tournés avec le concours des Chantiers navals Franco-Belges"
    Date de sortie : 13 décembre 1940

    « Campement 11, campement 12, campement 13... si vous avez traîné comme je l’ai fait le long des fleuves, des plaques, le plus souvent usées par le temps, vous ont révélé l’existence de ses camps. Après des milliers et des milliers de kilomètres parcourus sur les rivières et les canaux, c’est là que les mariniers trouvent les spécialistes de la réparation, de la remise en état. Ce sont des espèces d’instituts de beauté pour péniches. Une vingtaine, une trentaine de masures serrées les unes contres les autres, deux ou trois bistrots, une sente donnant sur le fleuve, chemin défoncé par les roues des camions faisant la liaison entre la terre et l’eau, un coin de grève à peine abrité tenant lieu de chantier, voilà tout un chantier.
    Là vivent des gens à qui appartiennent des lois et des coutumes qui leurs sont propres. On se marie entre soi, on règle ses comptes entre soi, le reste du monde n’a pas à savoir. Les règles sont toujours respectées. Un seul lien relie ses être à leur monde : Le fleuve. Chaque péniche apporte au campement les nouvelles des autres camps. Les nouvelles sont attendues, commentées. La marine fluviale est une grande famille. Rares sont les étrangers qui peuvent y pénétrer. Plus rare encore sont les étrangères. Les étrangères… L’étrangère.
    Et comme c’est là toute mon histoire, pour que vous la viviez comme moi je l’ai vécue, il me suffira de vous préciser mes souvenirs. Cela commença un dimanche, un dimanche pas tout à fait comme les autres dimanches. Un dimanche avec des baraques, un tir, un manège. Il y avait Charles le chef, Pascal son meilleur ami, Marie-Louise, sa fille, Lejeune, Génin, Petit Louis, les autres et enfin elle. Son nom, c’était… Greta ! »

    Au milieu des flonflons du bal, Greta flirte ouvertement avec Petit Louis, provocant la jalousie de Carlos, son fiancé du moment. Dans l’altercation qui suit, Carlos blesse mortellement son rival. A la stupéfaction générale, Charles prend la défense de Greta, qui traîne pourtant derrière elle une réputation exécrable de croqueuse d‘hommes. Chacun sait ici que son inconstance à déjà entraîner d’autres drames. En dépit des avertissements de Pascal, Charles s’amourache de Greta avec qui il entame une véritable petite idylle loin du campement. Le secret est vite éventé. Les mariniers se détournent un à un de Charles et la bonne marche du campement est affectée. Greta, de son côté, le presse d’officialiser leur relation… Jean-Pierre, le neveu de Charles, arrive au campement pour travailler comme ouvrier du chantier. Le soir, devant tous les mariniers réunis, Charles met les choses au point : Que cela plaise ou non, Greta est sa femme, et quiconque lui manquera de respect aura affaire à lui. Un peu plus tard, dans le chantier désert, Jean-Pierre croise Greta . Les jeunes gens ne se connaissent pas, mais se plaisent beaucoup…


    COMMENTAIRE(S) :
    « Voici un grand film injustement méconnu, sur la voie du cinéma réaliste, d’un scénariste de réputation sulfureuse, auteur de plusieurs projets avortés. Campement 13, réalisé en décors naturels, raconte son propre tournage, ses accidents, et la douleur dans laquelle il a vu le jour. Des dialogues teintés d’un humour acide, une mise en scène sans effets, des interprètes sobres. Une œuvre à redécouvrir.» - Éric Le Roy, Le nouveau Guide des films, sous la direction de Jean Tulard, éditions Robert Laffont, 2005


    Stéphane Bruyère, mars 2018

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire