Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Belle étoile 
    Jacques de Baroncelli - 1938
    Achetez "Belle étoile" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Michel Simon dans Belle étoile
     
     
    Michel Simon 


     Jean-Pierre Aumont dans Belle étoile
     
     
    Jean-Pierre Aumont 


     Meg Lemonnier dans Belle étoile
     
     
    Meg Lemonnier 


     Saturnin Fabre dans Belle étoile
     
     
    Saturnin Fabre 


     Georges Lannes dans Belle étoile
     
     
    Georges Lannes 


     Marcel Vallée dans Belle étoile
     
     
    Marcel Vallée 


     André Numès Fils dans Belle étoile
     
     
    André Numès Fils 


     Jean Aymé dans Belle étoile
     
     
    Jean Aymé 


     René Blancard dans Belle étoile
     
     
    René Blancard 


     Guy Favières dans Belle étoile
     
     
    Guy Favières 


     Liliane Lesaffre dans Belle étoile
     
     
    Liliane Lesaffre 


     Marcel Pérès dans Belle étoile
     
     
    Marcel Pérès 


     Etienne Decroux dans Belle étoile
     
     
    Etienne Decroux 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Duo amoureux Duo amoureux

    Georges Lannes Georges Lannes

    Happy end Happy end

    Jean Ayme et Michel Simon Jean Ayme et Michel Simon

    Jean Pierre Aumont et Michel Simon Jean Pierre Aumont et Michel Simon

    Jean Pierre Aumont Jean Pierre Aumont

    LEON dit Belle Etoile LEON dit Belle Etoile

    Marcel Vallee Marcel Vallee

    Meg Lemonnier avec Michel Simon et Saturnin Fabre Meg Lemonnier avec Michel Simon et Saturnin Fabre

    Meg Lemonnier chanteuse de rues Meg Lemonnier chanteuse de rues

    Meg Lemonnier Meg Lemonnier

    Michel Simon au tribunal Michel Simon au tribunal

    Michel Simon chanteur de rues Michel Simon chanteur de rues

    Michel Simon et Georges Lannes Michel Simon et Georges Lannes

    Michel Simon et Guy Favieres Michel Simon et Guy Favieres

    Michel Simon et Jean Pierre Aumont Michel Simon et Jean Pierre Aumont

    Michel Simon Michel Simon

    Numes fils et Georges Lannes Numes fils et Georges Lannes

    Rene Blancard et Saturnin Fabre Rene Blancard et Saturnin Fabre

    Saturnin Fabre au tribunal Saturnin Fabre au tribunal

    Saturnin Fabre face a Michel Simon et Meg Lemonnier Saturnin Fabre face a Michel Simon et Meg Lemonnier

    Saturnin Fabre Saturnin Fabre

    Trois chanteurs de rues amateurs Trois chanteurs de rues amateurs

    Un pere autoritaire Un pere autoritaire

    Une fille rebelle Une fille rebelle


    Document sans nom
    Michel SIMON Léon dit "Belle Etoile"  Jean-Pierre AUMONT Jean-Pierre  Meg LEMONNIER Meg Lemarchal  Saturnin FABRE M. Lemarchal  Georges LANNES M. Albert  Marcel VALLEE Le président du tribunal  André NUMES Fils Charlot  Jean AYME Le receleur  René BLANCARD Le commissaire  Guy FAVIERES Firmin, valet de Lemarchal  Liliane LESAFFRE Annette, bonne de Lemarchal  Marcel PERES Un malfrat  Etienne DECROUX Un fou  Georges PAULAIS  Julienne PAROLI  
    Document sans nom
    BELLE ETOILE est une comédie de Jacques de Baroncelli sorti en 1938 : "Enfin j'ai fait un film gai !" se réjouissait alors le cinéaste. Le scénario est signé Michel Duran qui adaptera l'année suivante "Fric-frac" d'Edouard Bourdet pour le cinéma.

    Plutôt que d'épouser le jeune homme choisi par son père, le banquier Lemarchal, la jeune Meg quitte le domicile parental avec l'intention de se suicider. Au moment où elle se jette à l'eau, elle est sauvée par Jean-Pierre, un jeune homme qui voulait aussi en finir avec la vie. Le duo trouble la sérénité d'un clochard, Léon dit Belle Etoile, dont la seule ambition, "c'est de rien foutre". Tous trois décident de faire cause commune : la bague de Meg vendue à un receleur leur permet de s'installer dans un modeste logement. Après s'être improvisés sans succès chanteurs de rues, ils se font vendeurs de journaux à la criée. M. Lemarchal, le père de Meg, lance un avis de recherche assorti d'une prime de 10 000 francs. Comme elle ne veut plus quitter ses nouveaux amis, Meg écrit à son père pour le rassurer. Léon et Jean-Pierre découvrent que Meg n'est pas une petite bonne recherchée par la police mais la fille d'un banquier : alors que Léon songe avant tout à la récompense promise, Jean-Pierre ne veut pas laisser partir Meg dont il est tombé amoureux. M. Albert, un chef de bande, a repéré le trio : il décide d'enlever Meg afin de la restituer au banquier Lemarchal contre une forte rançon. La police se mêlant de l'histoire, tout ce beau monde se retrouve au tribunal, Léon et Jean-Pierre étant considérés comme de redoutables criminels...

    Jean-Pierre Aumont en jeune suicidaire, c'est aussi ce qui lui arrive la même année dans "Hôtel du Nord" de Carné mais le registre est ici nettement plus optimiste ! Pour sa part, Michel Simon parle argot comme dans "Fric-Frac" - qu'il venait de créer sur scène - et retrouve la défroque du clochard six ans après "Boudu sauvé des eaux" : la fin du film diffère ici nettement de celle de Renoir puisque Saturnin Fabre recrute l'ex-SDF comme encaisseur pour sa banque. Les scènes où le trio vend Paris-Soir à la criée ont été tournées dans les rues de la capitale : on note d'ailleurs le regard étonné de certains passants en direction de la caméra. Lorsque le trio se fait chanteurs de rues, ils entonent tant bien que mal "On n'a pas besoin de la lune" sur une musique de Paul Misraki : le refrain interprété a capella par Michel Simon est un grand moment ! A noter aussi la scène finale au tribunal où le président campé par Marcel Vallée perd son latin face au duo déchaîné Michel Simon - Saturnin Fabre. Bref, un film très plaisant à découvrir !

    Jean-Paul Briant, mai 2018

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire