Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs 
    Roland Tual - 1944
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     François Périer dans Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs
     
     
    François Périer 


     Gaby Sylvia dans Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs
     
     
    Gaby Sylvia 


     Julien Carette dans Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs
     
     
    Julien Carette 


     Jean Parédès dans Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs
     
     
    Jean Parédès 


     Louis Salou dans Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs
     
     
    Louis Salou 


     Robert Vattier dans Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs
     
     
    Robert Vattier 


     Jean Dunot dans Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs
     
     
    Jean Dunot 


     Paul Demange dans Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs
     
     
    Paul Demange 


     Paul Oettly dans Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs
     
     
    Paul Oettly 


     Robert Le Fort dans Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs
     
     
    Robert Le Fort 


     Christiane Barry dans Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs
     
     
    Christiane Barry 


     Jacqueline Marbaux dans Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs
     
     
    Jacqueline Marbaux 


     Luce Fabiole dans Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs
     
     
    Luce Fabiole 


     Marcel Loche dans Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs
     
     
    Marcel Loche 


     Jane Pierson dans Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs
     
     
    Jane Pierson 


     Charles Vissières dans Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs
     
     
    Charles Vissières 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Carette et Jacky Flynt Carette et Jacky Flynt

    Carette et Jacqueline Marbaux Carette et Jacqueline Marbaux

    Carette et Perier Carette et Perier

    Carette Carette

    Claude Marcy Claude Marcy

    Demange et Claude Marcy Demange et Claude Marcy

    Emile Prudhomme accordeoniste chanteur Emile Prudhomme accordeoniste chanteur

    Francois Perier et Carette Francois Perier et Carette

    Francois Perier et Gaby Sylvia Francois Perier et Gaby Sylvia

    Francois Perier et Robert Vattier Francois Perier et Robert Vattier

    Francois Perier Francois Perier

    Gaby Sylvia et Carette Gaby Sylvia et Carette

    Gaby Sylvia et Francois Perier Gaby Sylvia et Francois Perier

    Gaby Sylvia et Robert Vattier Gaby Sylvia et Robert Vattier

    Gaby Sylvia Gaby Sylvia

    Jacky Flynt et Jacques Jansen Jacky Flynt et Jacques Jansen

    Jacky Flynt et Luce Fabiole Jacky Flynt et Luce Fabiole

    Jacky Flynt Jacky Flynt

    Jacqueline Champi et Jacques Jansen Jacqueline Champi et Jacques Jansen

    Jacques Jansen et Louis Salou Jacques Jansen et Louis Salou

    Jansen et Jacqueline Champi Jansen et Jacqueline Champi

    Jean Dunot Jean Dunot

    Jean Paredes Jean Paredes

    Julien Carette et Francois Perier Julien Carette et Francois Perier

    Julien Carette Julien Carette

    Le tenor sans voix Zephyr Le tenor sans voix Zephyr

    Louis Salou et Francois Perier Louis Salou et Francois Perier

    Louis Salou et Robert Vattier Louis Salou et Robert Vattier

    Louis Salou Louis Salou

    Marcel Loche et Francois Perier Marcel Loche et Francois Perier

    Paredes et Louis Salou Paredes et Louis Salou

    Paul Demange Paul Demange

    Perier et Gaby Sylvia Perier et Gaby Sylvia

    Perier et Paul Oettly Perier et Paul Oettly

    Robert Vattier Robert Vattier

    Happy End Happy End


    Document sans nom
    François PERIER  Dominique Verdelet Gaby SYLVIA  Micheline Tessier Jacques JANSEN  Gérard Mercadier Julien CARETTE  Sullivan Jean PAREDES  Zéphyr Louis SALOU  Stephen Morizot Robert VATTIER  Couland Jacqueline CHAMPI  Odette Mercadier Jacky FLYNT  Charlotte, l'amie de Sullivan Claude MARCY  Léa Lise Jean DUNOT  Jim Cascade Paul DEMANGE  Colonel Chandelier Paul OETTLY  le directeur du théâtre Robert LE FORT  Cornet, technicien à Radio-Globe Christiane BARRY  Germaine, secrétaire de Morizot Jacqueline MARBAUX  Simone, cliente de Sullivan Luce FABIOLE "l'accorte soubrette" de Dominique Emile PRUDHOMME  l'accordéoniste-chanteur Marcel LOCHE  le portier de Radio-Globe Jane PIERSON  une spectatrice au cinéma Charles VISSIERES  le concierge du théâtre      
    Document sans nom
    Seconde réalisation de Roland Tual - après "Le lit à colonnes" (1942) - "Bonsoir Mesdames, bonsoir Messieurs", a été tourné en 1943 sur un scénario de Robert Desnos. Par un hasard tragique, le film sortit en février 1944 alors que le poète et résistant venait d'être arrêté par la gestapo ; il mourra du typhus en juin 1945 au camp de concentration de Theresienstadt.

    A mille lieues de ce contexte dramatique, le film est une comédie sentimentale fantaisiste dans les coulisses du média le plus populaire de l'époque, la radio. Desnos connaissait bien ce milieu puisqu’il avait transposé pour Radio-Paris en 1933 « La complainte de Fantômas » inspirée des fameux romans d’Allain et Souvestre.

    Dominique Verdelet, jeune publicitaire farfelu, travaille pour Radio-Globe dont la vedette du moment est Zéphyr, le "ténor sans voix" ! La diffusion quotidienne de ses mélodies sirupeuses horripile Gérard Mercadier, un jeune sculpteur dont l'épouse ne jure que par Zéphyr. Mercadier, qui possède, lui, une belle voix de baryton, parvient à se faire engager par Morizot, le directeur de la radio, et devient un redoutable concurrent pour Zéphyr, recevant des centaines de lettres d'admiratrices dont celle de son épouse... Pendant ce temps, Dominique a rencontré une jeune danseuse, Micheline, dont il est tombé amoureux sans se l’avouer vraiment ; son ami Sullivan, photographe de son état, va s'ingénier à faire le bonheur des deux tourtereaux.

    Egalement connu sous le titre « Les ondes joyeuses », le film est léger mais plaisant, prétexte aussi à la découverte du monde de la radio, de ses animateurs et techniciens. Jacques Jansen, interprète du personnage assez improbable de baryton-sculpteur, avait doublé Alain Cuny pour les chants du troubadour des "Visiteurs du soir". Une séquence amusante le voit traverser Paris – ses rues, ses escaliers, son métro – sans cesser de chanter sur un air d’opéra au grand étonnement des passants. Le couple vedette, François Périer et Gaby Sylvia, était déjà à l'affiche, deux ans plus tôt, dans "Premier bal" de Christian-Jaque : ils sont naturels, dynamiques et charmants.

    Henri Jeanson, interdit de travail sous l'occupation, participe à l’adaptation et aux dialogues mais n'est pas nommé au générique : c'est Claude Marcy qui est citée comme co-scénariste du film. Cette comédienne n'apparut que dans quatre films mais on se souvient que c'est elle qui doubla Marie Bell pour le personnage de la prostituée Irma, l'un des deux rôles qu'elle incarnait dans "Le grand jeu" ; ici elle joue Léa Lise, une chroniqueuse radio qui se consacre sur les ondes aux règles du savoir-vivre mais n'applique pas vraiment ses propres injonctions : c'est ainsi qu'elle n'hésite pas à gifler en pleine rue le pauvre Colonel Chandelier qui l'a bousculée par mégarde. C'est Paul Demange, tout frétillant à son habitude, qui écope de la gifle ! Du côté des seconds rôles, on se régale. Jean Parédès est vraiment drôle en "ténor sans voix" qui n'attend qu'une chose : gagner assez d'argent pour se mettre au vert. On apprécie Carette en photographe amical et dragueur, Louis Salou en directeur facile à manipuler ou Robert Vattier en mauvais collègue de Périer. Ce rôle de délateur détesté de tous est probablement une allusion – la seule, en fait – aux tristes réalités du moment : on apprécie d’autant plus le moment où cette tête à claques se fait baffer par François Périer !

    Jean-Paul Briant, janvier 2021


    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire