Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Un certain Monsieur Jo 
    René Jolivet - 1957
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "Un certain Monsieur Jo" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Michel Simon dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Michel Simon 


     Geneviève Kervine dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Geneviève Kervine 


     Jacques Morel dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Jacques Morel 


     Raymond Bussières dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Raymond Bussières 


     Jean Degrave dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Jean Degrave 


     Roger Legris dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Roger Legris 


     Gabrielle Fontan dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Gabrielle Fontan 


     Gina Manès dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Gina Manès 


     Henri San Juan dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Henri San Juan 


     Jean Daurand dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Jean Daurand 


     Jean Négroni dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Jean Négroni 


     Alfred Goulin dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Alfred Goulin 


     Jack Ary dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Jack Ary 


     Christian Brocard dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Christian Brocard 


     Bernard Charlan dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Bernard Charlan 


     André Dalibert dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    André Dalibert 


     Max Dejean dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Max Dejean 


     Michel Salina dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Michel Salina 


     Yves Arcanel dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Yves Arcanel 


     Gabriel Gobin dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Gabriel Gobin 


     Laure Paillette dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Laure Paillette 


     Marius Gaidon dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Marius Gaidon 


     Jo Charrier dans Un certain Monsieur Jo
     
     
    Jo Charrier 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Un certain Monsieur Jo Un certain Monsieur Jo

    Albert Montigny en bas a gauche Albert Montigny en bas a gauche

    Alfred Goulin et Raymond Bussieres Alfred Goulin et Raymond Bussieres

    Anne Sandri Anne Sandri

    Dominique Saint Pierre Dominique Saint Pierre

    Genevieve Kervine 1 Genevieve Kervine 1

    Genevieve Kervine 2 Genevieve Kervine 2

    Gina Manes et Michel Simon Gina Manes et Michel Simon

    Jacques Ary mal en point Jacques Ary mal en point

    Jacques Morel 1 Jacques Morel 1

    Jacques Morel 2 Jacques Morel 2

    Jacques Morel 3 Jacques Morel 3

    Jacques Wallet et Henri San Juan Jacques Wallet et Henri San Juan

    Jean Daurand et Roger Legris Jean Daurand et Roger Legris

    Jean Degrave Jean Degrave

    Joelle Fournier 1 Joelle Fournier 1

    Joelle Fournier 2 Joelle Fournier 2

    La guinguette de Jo La guinguette de Jo

    Le bal du dimanche apres midi Le bal du dimanche apres midi

    Marius Gaidon et Jo Charrier a droite Marius Gaidon et Jo Charrier a droite

    Max Dejean et Robert Mercier Max Dejean et Robert Mercier

    Michel Salina et Jacques Morel Michel Salina et Jacques Morel

    Michel Simon 1 Jo joue au petit train avec la petite Michel Simon 1 Jo joue au petit train avec la petite

    Michel Simon 2  Jo chante une berceuse a la petite Michel Simon 2 Jo chante une berceuse a la petite

    Michel Simon 3 Michel Simon 3

    Michel Simon 4 Michel Simon 4

    Michel Simon 5 Jo a repris les armes Michel Simon 5 Jo a repris les armes

    Michel Simon 6 Jo blesse Michel Simon 6 Jo blesse

    Michel Simon 7 Mort de Monsieur Jo Michel Simon 7 Mort de Monsieur Jo

    Michel Simon et Jacques Ary Michel Simon et Jacques Ary

    Michel Simon et Raymond Bussieres Michel Simon et Raymond Bussieres

    Morel Bussieres Fontan Morel Bussieres Fontan

    Nicole Rozan a gauche Nicole Rozan a gauche

    Raymond Bussieres Raymond Bussieres

    Rene Lefevre Bel a gauche Rene Lefevre Bel a gauche

    Veronique Simon Veronique Simon


    Document sans nom
    Michel Simon Joseph Guardini dit Jo le corse Geneviève Kervine Simone Couturier Jacques Morel l’inspecteur Loriot Raymond Bussières Louis Jean Degrave Alfred Léonard Joëlle Fournier Yvette Lemarchand Roger Legris l’aveugle ‘’l’assassin’’ Gabrielle Fontan Mme Michel, la lingère Gina Manès Loulou Véronique Simon Mado, l’amie de Villequin Henri San Juan Léon Paul Alexandre Villequin Jean Daurand le patron du café de la porte de Clignancourt Jean Négroni Arthur Gomez Alfred Goulin un inspecteur de police Marcel Alba l’inspecteur de police qui s’occupe du cadavre d’Arthur Jacques Ary (avec la voix de Lucien Bryonne) Charles Germandier dit ‘’Charlot la blessure’’ Louis Brézé  Christian Brocard le commis boulanger Bernard Charlan le chauffeur du fourgon de la police André Dalibert Bérillon, le viticulteur dijonnais Aimé Davis  Max Dejean Eugène, un habitué chez Jo Robert Desclos  René Lefèvre-Bel l’expert en balistique Albert Montigny un habitué chez Jo Robert Noël (= Noël Robert) Marcel, un habitué chez Jo Anne-Marie Rochand  Nicole Rozan la femme du pêcheur chez Jo Henri Saint-Georges  Dominique Saint-Pierre  Anna Sandry (= Anne Sandri) la fille au café de la porte de Clignancourt Michel Salina le commissaire principal Leclerc Yves Arcanel un inspecteur à la poursuite des gangsters (non crédité) Gabriel Gobin un curieux à Champigny (non crédité) Laure Paillette une curieuse à Champigny (non crédité) Robert Mercier un habitué chez Jo (non crédité) Marius Gaidon un marinier chez Jo (non crédité) Jo Charrier un habitué chez Jo (non crédité) André Auguet un client du dimanche après-midi (non crédité) Jacques Wallet l'acolyte de Villequin (non crédité)          
    Document sans nom
    Distributeur : Lux
    Scénario, adaptation, dialogues de René Jolivet
    Directeur de la photographie : Nicolas Hayer
    Caméraman : Pierre Lebon
    1er assistant opérateur : Pierre Clément
    2ème assistant opérateur : Henri Spitalnik
    Architecte décorateur chef : Lucien Carré
    Décorateur : Sydney bettex
    Chef monteuse : Suzanne Sandberg
    Aide monteuse : Sylvie Blanc
    Musique : Joseph Kosma
    Orchestre sous la direction de Serge Baudo
    Editeur : Les Nouvelles Editions Méridian
    Chanson ‘’Mon pays à moi c’est la rue’’ – paroles : René Jolivet – musique : Joseph Kosma
    Interprétée par Michel Simon
    Ingénieur du son : Roger Cosson
    Recorder : Jacques Thibaut
    Perchman : Jean Jäk
    1er assistant réalisateur : Guy Labourasse
    2ème assistant réalisateur : Lise Bodard
    Script-girl : Marcelle Hochet
    Régisseur général : Marcel Bryau
    Régisseur d’extérieur : Jean Alexandre
    Chef maquilleur : Louis Dor
    Assistant maquilleur : Edmond Francinet
    Habilleuses : Marie Stuber, Madeleine Chopin
    Photographe : Sacha Masour
    Accessoiristes : Marcel Rouhette, Daniel Villeroy
    Tapissier : Eugène Pelin
    Attachées de presse : Rita Stoya, Janine Merlin
    Secrétaire de production : Paulette Laperouse
    Directeur de la production : René Montis
    Producteur délégué : Jérôme Goulven
    Une co-production : LUX – C.C.F. - ATICA
    Studios : Franstudio – Saint-Maurice
    Extérieurs : Paris, Nogent-sur-Marne
    Laboratoires : Franay L.T.C. Saint-Cloud
    Enregistrement : Poste Parisien
    Visa de contrôle cinématographique n°19.629
    Filmé en noir et blanc
    Durée : 105 min.
    Tournage du 24/06 au 09/08/1957
    Présentation corporative le 26/11/1957 à Paris au cinéma Marignan
    Date de sortie à Paris : 16/04/1958 aux cinémas Balzac, Helder, Scala, Vivienne

    Nombre d’entrées à Paris : 198.136
    Nombre d’entrées en France : 926.340

    Titre en Allemagne de l’ouest : Ein gewisser Monsieur Jo
    Titre en Italie : Fine di un gangster
    Titre en Suède : En viss Mr. Joe
    Date de sortie : 11/08/1958

    Notes : - C’est à la suite du tournage de ce film que Michel Simon tomba gravement malade. Migraines, syncopes, atteinte des nerfs cervicaux, amnésie, paralysie partielle, il sombra dans une grave dépression. Il incrimina alors la teinture appliquée sur sa barbe pour les besoins du rôle. A ce sujet on peut lire dans un article publié dans le journal ‘’Le Monde’’ du 1er mars 1958 :

    Se proclamant guéri enfin par un magnétiseur d'atroces souffrances du cerveau, après avoir vainement consulté dix médecins français et cinq médecins suisses, il a même annoncé son intention de rassembler le plus grand nombre possible de " victimes des teintures homicides " pour " partir en croisade ". Cette déclaration de guerre a vivement ému les organisations professionnelles de fabricants, de vendeurs et d'utilisateurs de produits capillaires, et plus spécialement les dirigeants de l'importante firme qui confectionna la teinture avec laquelle Michel Simon prétend avoir été " empoisonné ". Tous se sont donc ligués pour demander que des experts puissent dire avec précision si oui ou non le ressentiment manifesté par l'artiste à l’encontre de ces lotions appréciées par tant de " femmes à la recherche d'illusions " est justifié.

    Défendu par maître Floriot il gagna contre ‘’ses empoisonneurs’’ mais cet épisode douloureux le tint éloigné des plateaux durant 2 ans.

    - Unique film de la petite Joëlle Fournier - On peut noter que l’excellent Jean Degrave, habituellement cantonné à des participations très secondaires et brèves tient ici un rôle important. - Dans le film Michel Simon a un chien nommé … Fric-frac. Sans doute un clin d’œil à l’un de des films les plus célèbres du grand comédien dans lequel il s’appelait aussi Jo (les bras coupés) !

    Résumé : Joseph Guardini dit Jo le corse est un ancien gangster repenti qui a payé sa dette à la société et s’est offert une conduite en devenant patron d’une guinguette en bord de Marne, tout en étant malgré tout en résidence surveillée. En son absence, 3 malfaiteurs traqués par la police confient à son employé Louis, une petite fille qu’ils ont kidnappée. Se doutant que les ravisseurs sont dans le coin, le commissaire Leclerc qui connait très bien Jo, installe l’inspecteur Loriot chez lui sous prétexte qu’il a besoin de repos. Jo décide d’abord de restituer la fillette à sa famille mais la maison étant trop surveillée il doit y renoncer. Il décide donc de la cacher, de s’en occuper et s’attache à elle. Simone, une pensionnaire, découvre la vérité et une fois que Jo s’est expliqué, se propose de l’aider. Les bandits n’ayant pu toucher la rançon, ils demandent à Jo de se débarrasser de l’enfant. Jo n’a alors plus qu’une solution : retrouver les ravisseurs et les éliminer. Il parvient à en abattre d’abord 2, mais il est grièvement blessé lors d’une fusillade avec le 3ème. Il revient chez lui et refuse de faire venir un docteur. La police ayant effectué son enquête est persuadée que Jo est mêlé au rapt et se prépare à donner l’assaut. Elle trouvera Jo mort et la petite saine et sauve.

    Avis : Même s’il n’atteint pas le niveau des grands classiques du film noir, celui-ci s’en tire honorablement avec une intrigue qui se tient bien et surtout une excellente interprétation, Michel Simon en tête. Mais Geneviève Kervine, Jacques Morel, Raymond Bussières, Jean Degrave, Michel Salina ne déméritent pas et contribuent à rendre crédible cette histoire d’un ancien truand marqué par le destin. Peu de scènes d’action mais tout est dans l’atmosphère tendue particulièrement bien rendue. On passe un très bon moment.

    Jean-Pierre Pecqueriaux, Mars 2020


    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire