Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Jeu
  • La marseillaise 
    Jean Renoir - 1937
    Achetez "La marseillaise" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Louis Jouvet dans La marseillaise
     
     
    Louis Jouvet 


     Andrex dans La marseillaise
     
     
    Andrex 


     Edmond Ardisson dans La marseillaise
     
     
    Edmond Ardisson 


     Paul Dullac dans La marseillaise
     
     
    Paul Dullac 


     Pierre Renoir dans La marseillaise
     
     
    Pierre Renoir 


     Lise Delamare dans La marseillaise
     
     
    Lise Delamare 


     Aimé Clariond dans La marseillaise
     
     
    Aimé Clariond 


     Nadia Sibirskaïa dans La marseillaise
     
     
    Nadia Sibirskaïa 


     Fernand Flament dans La marseillaise
     
     
    Fernand Flament 


     Jean-Louis Allibert dans La marseillaise
     
     
    Jean-Louis Allibert 


     Georges Spanelly dans La marseillaise
     
     
    Georges Spanelly 


     Gaston Modot dans La marseillaise
     
     
    Gaston Modot 


     Julien Carette dans La marseillaise
     
     
    Julien Carette 


     Jenny Hélia dans La marseillaise
     
     
    Jenny Hélia 


     Édouard Delmont dans La marseillaise
     
     
    Édouard Delmont 


     Edmond Beauchamp dans La marseillaise
     
     
    Edmond Beauchamp 


     Marthe Marty dans La marseillaise
     
     
    Marthe Marty 


     Georges Peclet dans La marseillaise
     
     
    Georges Peclet 


     Charles Blavette dans La marseillaise
     
     
    Charles Blavette 


     Jean Aquistapace dans La marseillaise
     
     
    Jean Aquistapace 


     Maurice Escande dans La marseillaise
     
     
    Maurice Escande 


     Jean Aymé dans La marseillaise
     
     
    Jean Aymé 


     Léon Larive dans La marseillaise
     
     
    Léon Larive 


     Edmond Castel dans La marseillaise
     
     
    Edmond Castel 


     Elisa Ruis dans La marseillaise
     
     
    Elisa Ruis 


     Génia Vaury dans La marseillaise
     
     
    Génia Vaury 


     William Aguet dans La marseillaise
     
     
    William Aguet 


     Jacques Castelot dans La marseillaise
     
     
    Jacques Castelot 


     Jaque Catelain dans La marseillaise
     
     
    Jaque Catelain 


     Pierre Nay dans La marseillaise
     
     
    Pierre Nay 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    La marseillaise La marseillaise

    La marseillaise La marseillaise

    Aime Clariond et Andrex Aime Clariond et Andrex

    Alex Truchy Alex Truchy

    Andrex Blavette et Alex Truchy Andrex Blavette et Alex Truchy

    Andrex Delmont et Ardisson Andrex Delmont et Ardisson

    Blanche Destournelles et Marthe Marty Blanche Destournelles et Marthe Marty

    Blanche Destournelles Marthe Marty et Ardisson Blanche Destournelles Marthe Marty et Ardisson

    Edmond Ardisson Edmond Ardisson

    Elisa Ruis et Pamela Stirling au centre Elisa Ruis et Pamela Stirling au centre

    Georgette Lefebvre Georgette Lefebvre

    Irène Joachim et X6 Saint Merri Irène Joachim et X6 Saint Merri

    Jean Louis Allibert et Georges Peclet Jean Louis Allibert et Georges Peclet

    La Marseillaise La Marseillaise

    La Marseillaise La Marseillaise

    La Marseillaise La Marseillaise

    La Marseillaise La Marseillaise

    La Marseillaise La Marseillaise

    Lise Delamare et Genia Vaury Lise Delamare et Genia Vaury

    Louis Jouvet et Lise Delamare Louis Jouvet et Lise Delamare

    Odette Cazau et Nadia Sibirskaia Odette Cazau et Nadia Sibirskaia

    Paul Dullac Paul Dullac

    Pierre Renoir et Lise Delamare Pierre Renoir et Lise Delamare

    Pierre Renoir et Marie Pierre Sordet Dantes Pierre Renoir et Marie Pierre Sordet Dantes

    Severine Lerczinska Severine Lerczinska

    silhouettes animees par Lotte Reiniger silhouettes animees par Lotte Reiniger

    X1 au centre un paysan X1 au centre un paysan

    X2 Besson X2 Besson

    X3 une emigree X3 une emigree

    X4 une emigree X4 une emigree

    X5 un garde national royaliste X5 un garde national royaliste

    Yveline Auriol a droite Yveline Auriol a droite


    Document sans nom
    Edmond Ardisson Jean-Joseph Bomier Andrex  AndrexPaul Dullac Javel Pierre Renoir Louis XVI Lise Delamare Marie-Antoinette Jean-Louis Allibert Moissan Fernand Flament Ardisson Alex Truchy Cuculière Nadia Sibirskaïa Louison Aimé Clariond Monsieur de Saint Laurent Louis Jouvet Roederer Georges Spanelly La Chesnaye Édouard Delmont Anatole Roux "Cabri" Edmond Beauchamp le curé Fayet Jenny Hélia Louise Vauclair, l'interpellatrice Gaston Modot un volontaire à Valencienne Julien Carette un volontaire à Valencienne Georges Péclet le lieutenant Pignatel Jean Aquistapace Paul Giraud, le maire du village Maurice Escande le seigneur du village Odette Cazau Thérèse Marthe Marty la mère de Bomier Blanche Destournelles Clémence André Zibral Monsieur de Saint Merri Jean Aymé Monsieur de Fouguerolles Irène Joachim Madame de Saint Laurent Charles Blavette un Marseillais Jaque Catelain le capitaine Langlade Léon Larive Picard, le valet du roi Edmond Castel Leroux Pierre Nay Dubouchage William Aguet La Rochefoucauld-Liancourt Jacques Castelot Guémené Elisa Ruis la princesse de Lamballe Pamela Stirling une suivante Génia Vaury une suivante Lucy Kieffer une suivante Marie-Pierre Sordet-Dantès le Dauphin Louis-Charles de France Yveline Auriol Marie-Thérèse de France Werner Florian Westerman Sévérine Lerczinska une paysanne à Valencienne Géo Lastry le capitaine Massagne Géo Dorlys un chef marseillais Adolphe Autran le tambour Marseillais
    Document sans nom
    Pour Jean Renoir et d'autres « compagnons de route » du parti communiste, le parallèle est évident entre les 1789 et 1936 et les événements en cours ne sont que le prolongement d'une seule et même révolution. L'avènement du Front populaire doit se traduire au cinéma par la production d'une oeuvre ambitieuse rassemblant les grands talents du pays : « Nous étions quelques-uns à penser que le moment était venu de décider le gouvernement à faire un grand film national. Le projet fut adopté à l'unanimité. Les divers éléments du scénario seront rassemblés par Charles Spaak. Les dialogues de Paris et des faubourgs seront écrits par Jeanson, Achard se chargera de faire parler les émigrés de Coblence et Pagnol écrira les textes de Robespierre. La musique sera écrite par les meilleurs compositeurs que possède la France : Arthur Honegger, Georges Auric, Darius Milhaud, Kosma. La distribution et l'ensemble de la direction des acteurs seront confiées à Louis Jouvet, notre grand Jouvet qui sera Robespierre. Pierre, mon frère sera Brissot, Gabin sera un menuisier du faubourg Saint-Antoine, Erich von Stroheim sera l'officier autrichien qui dirige les troupes à Valmy et je demanderai à d'autres gloires de venir tenir des rôles épisodiques. Maurice Chevalier sera même un ouvrier chantant la Marseillaise... ».

    L'idée de financer le film par une souscription populaire est lancée par Renoir le 11 février 1937. Le 12 Mars, au cours d'un meeting animé par Paul Vaillant-Couturier il est proposé aux sympathisants d'avancer 2 francs d'à-valoir sur le prix du billet. Malgré un départ encouragent, la souscription ne donne pas les résultats attendus et une production plus classique doit prendre le relais. De plus, les difficultés du Front populaire privent le film du soutien du gouvernement. Le projet doit être redimensionné. Le premier scénario aurait donné un film de douze heures. Renoir abandonne l'idée d'une fresque embrassant l'intégralité de la Révolution française pour se concentrer sur la montée des fédérés Marseillais à Paris. La plupart des prestigieuses collaborations envisagées sont abandonnées. Jouvet reste seule tête d'affiche d'une distribution complétée par des acteurs familiers de Renoir. Les Marseillais seront interprétés par des comédiens marseillais. Le tournage démarre en août 1937 et dure quatre mois.

    La première de "La Marseillaise" a lieu le 9 février 1938 à l'Olympia. L'accueil critique, quand il ne met pas en cause la personne même de son réalisateur, relève plus du parti pris idéologique que d'une analyse objective du film. Brasillach écrit : « Renoir, ce gros garçon joufflu qui lève le poing dans les meetings. », Rebatet : « un véritable artiste, le plus dangereux des partisans ». A l'autre bout du spectre politique Aragon écrit : « Jean Renoir a fait un film si actuel, si brûlant, si humain qu'on est pris, emporté, entraîné pendant plus de deux heures comme si c'était notre propre vie qui se débattait là sous nos yeux et de fait, c'est notre propre vie. ».
    Les public est, quant à lui, loin d'offrir à "La Marseillaise" le succès attendu. L'optimisme des premiers temps du Front populaire a cédé le pas à la crainte de voir éclater une nouvelle guerre et le film de Renoir n'est plus tout à fait dans l'air du temps. C'est en Union soviétique que "La Marseillaise" rencontre un véritable succès populaire. Avec 250 copies, le film y est largement distribué et 12 salles moscovites le passent sans discontinuer.

    Le film est censuré en France pendant l'occupation et des scènes sont perdues. Quand, en 1967, Jean Renoir rachète les droits du film pour en faire un nouveau montage, il doit recourir à des séquences sous-titrées en Russe pour combler ces lacunes.

    Une des réussite de Renoir est sans doute d'avoir su tenir la ligne de conduite qu'il annonçait au moment du tournage : « Je mentirais si je disais que dans cette lutte d'idée je reste impartial. Je tourne "La Marseillaise" avec une conviction très ferme, je veux faire un film partisan mais de bonne foi. ». Le film évite en effet tout manichéisme et le réalisateur exprime avant tout l'amour qu'il porte à ses compatriotes et à l'idéal d'une nation « réunion fraternelle de tous les Français ». Claude-Jean Philippe pourra dire de "La Marseillaise" : « Jamais autant dans un film qui prend la liberté pour sujet, le spectateur ne fut si largement convié à faire usage de la sienne. ».

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire