Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Les portes de la nuit 
    Marcel Carné - 1946
    Achetez "Les portes de la nuit" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Yves Montand dans Les portes de la nuit
     
     
    Yves Montand 


     Nathalie Nattier dans Les portes de la nuit
     
     
    Nathalie Nattier 


     Pierre Brasseur dans Les portes de la nuit
     
     
    Pierre Brasseur 


     Julien Carette dans Les portes de la nuit
     
     
    Julien Carette 


     Saturnin Fabre dans Les portes de la nuit
     
     
    Saturnin Fabre 


     Serge Reggiani dans Les portes de la nuit
     
     
    Serge Reggiani 


     Jean Vilar dans Les portes de la nuit
     
     
    Jean Vilar 


     Sylvia Bataille dans Les portes de la nuit
     
     
    Sylvia Bataille 


     Raymond Bussières dans Les portes de la nuit
     
     
    Raymond Bussières 


     Mady Berry dans Les portes de la nuit
     
     
    Mady Berry 


     Dany Robin dans Les portes de la nuit
     
     
    Dany Robin 


     Fabien Loris dans Les portes de la nuit
     
     
    Fabien Loris 


     Jane Marken dans Les portes de la nuit
     
     
    Jane Marken 


     Gabrielle Fontan dans Les portes de la nuit
     
     
    Gabrielle Fontan 


     René Blancard dans Les portes de la nuit
     
     
    René Blancard 


     Christian Simon dans Les portes de la nuit
     
     
    Christian Simon 


     Michel Salina dans Les portes de la nuit
     
     
    Michel Salina 


     Colette Mareuil dans Les portes de la nuit
     
     
    Colette Mareuil 


     Jacques Perrin dans Les portes de la nuit
     
     
    Jacques Perrin 


     Max Doria dans Les portes de la nuit
     
     
    Max Doria 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Les portes de la nuit Les portes de la nuit

    Les portes de la nuit Les portes de la nuit

    Christian Simon Christian Simon

    Dany Robin et Jean Maxime Dany Robin et Jean Maxime

    Dany Robin et Jean Maxime Dany Robin et Jean Maxime

    Dany Robin Dany Robin

    Fabien Loris Fabien Loris

    Jean Maxime Jean Maxime

    Jean Vilar Jean Vilar

    Julien Carette Julien Carette

    Nathalie Nattier Nathalie Nattier

    Nathalie Nattier Nathalie Nattier

    Nathalie Nattier et Yves Montand Nathalie Nattier et Yves Montand

    Pierre Brasseur Pierre Brasseur

    Raymond Bussiere et Sylvia Bataille Raymond Bussiere et Sylvia Bataille

    Raymond Bussiere et Yves Montand Raymond Bussiere et Yves Montand

    Saturnin Fabre Saturnin Fabre

    Serge Reggiani Serge Reggiani

    Serge Reggiani Serge Reggiani

    Serge Reggiani et Jean Vilar Serge Reggiani et Jean Vilar

    Sylvia Bataille Sylvia Bataille

    X1 et Serge Reggiani X1 et Serge Reggiani

    X2la diseuse de bonne aventure X2la diseuse de bonne aventure

    X3le patron du bistro et Max Doria X3le patron du bistro et Max Doria

    Yves Montand Yves Montand

    Les portes de la nuit Les portes de la nuit


    Document sans nom
    Yves Montand Diego Nathalie Nattier Malou Pierre Brasseur Georges Julien Carette Monsieur Quinquina Saturnin Fabre Sénéchal Serge Reggiani Guy Sénéchal Jean Vilar le clochard Sylvia Bataille Claire Lécuyer Raymond Bussière Raymond Lécuyer Mady Berry Madame Quinquina Dany Robin Étiennette Jean Maxime l'amoureux d'Étiennette Fabien Loris le chanteur des rues Jane Marken Mme Germaine Gabrielle Fontan une voisine René Blancard le voisin de palier Christian Simon Cricri Lécuyer Michel Salina le chirurgien Colette Mareuil l'infirmière
    Document sans nom
    SCENARIO Jacques Prévert ; IMAGE Philippe Agostini ; SON Antoine Archimbaud ; MONTAGE Jean Feyte et Marthe Gottié ; DECORS Alexandre Trauner ; MUSIQUE Joseph Kosma ;

    « Dans mon beau quartier, la résistance c'est l'amour, c'est la vie. La femme, l'enfant sont des trésors, et le destin est un clochard dont on finira bien par brûler, au grand jour, les loques, la vermine et la sottise rapace. » - Paul Eluard, préface à la présentation du film

    « Dernière manifestation du courant du réalisme poétique crée par Carné et Prévert. Même condensation dans le temps que pour "Le Jour se lève". Même entrelacs fatal de personnages et de destin que dans "Quai des brumes". Les dialogues de Prévert sont plus littéraires que jamais et jamais leur caractère allégorique et symbolique n'aura été aussi évadent (...) L'échec commercial du film fut notoire. On l'attribuera généralement au remplacement de Gabin et Dietrich par les débutants Yves Montand et Nathalie Nattier. (...) Placés dans la bouche d'acteurs infiniment plus ternes que ceux initialement choisis, et totalement dépourvus d'aura mythologique, les dialogues poétiques de Prévert tombait à plat, sonnaient creux (...) du coup, la majeure partie de la force expressive du film bascule du côté des « salauds », des personnages les plus noirs. Le pessimisme des deux auteurs s'en trouve accentué,; épaissi jusqu'à la caricature. Certes il y a du relief et même de la fantaisie dans toute cette noirceur, mais il faut croire que les spectateurs de 1946 n'en voulait plus (...) Le film représente le dernier travail cinématographique important de Prévert, très découragé par cet échec. A tous égards, ces Portes de la nuit ont bien l'allure et la résonance d'une fin de partie.» - Jacques Lourcelle, Dictionnaire du cinéma : les films, 1992

    « Je n'ignorais pas que le film était loin d'être parfait. Je dit les craintes que m'inspirait cette histoire de résistant, que je n'avais pas désirée personnellement. Et plus particulièrement le manque d'enthousiasme que m'occasionnait la présence des deux acteurs principaux. Cependant, je croyais les autres interprètes suffisamment remarquables et la peinture d'un milieu et d'une époque pour laquelle j'avais dépensé des efforts constants, assez réussie, pour qu'on voit autre chose dans le film q'une banale histoire d'adultère. Je voulais encore croire à l'impartialité (...) Ce qui m'attrista le plus, ce fut de voir que le film, dès sa sortie, prit une couleur politique que, personnellement, je n'avais nullement cherché à mettre (...) » - Marcel Carné, La Vie à belles dents, 1975


    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire