Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Boule de suif 
    Christian-Jaque - 1945
    Achetez "Boule de suif" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    1 Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Micheline Presle dans Boule de suif
     
     
    Micheline Presle 


     Alfred Adam dans Boule de suif
     
     
    Alfred Adam 


     Suzet Maïs dans Boule de suif
     
     
    Suzet Maïs 


     Jean Brochard dans Boule de suif
     
     
    Jean Brochard 


     Berthe Bovy dans Boule de suif
     
     
    Berthe Bovy 


     Louise Conte dans Boule de suif
     
     
    Louise Conte 


     Mona Dol dans Boule de suif
     
     
    Mona Dol 


     Gabrielle Fontan dans Boule de suif
     
     
    Gabrielle Fontan 


     Janine Viénot  dans Boule de suif
     
     
    Janine Viénot  


     Denis D'inès dans Boule de suif
     
     
    Denis D'inès 


     Robert Dalban dans Boule de suif
     
     
    Robert Dalban 


     Paul Faivre dans Boule de suif
     
     
    Paul Faivre 


     Jim Gérald dans Boule de suif
     
     
    Jim Gérald 


     Roger Karl dans Boule de suif
     
     
    Roger Karl 


     Pierre Palau dans Boule de suif
     
     
    Pierre Palau 


     Georges Tourreil dans Boule de suif
     
     
    Georges Tourreil 


     Michel Salina dans Boule de suif
     
     
    Michel Salina 


     Marcel Simon dans Boule de suif
     
     
    Marcel Simon 


     Sinoël dans Boule de suif
     
     
    Sinoël 


     Louis Salou dans Boule de suif
     
     
    Louis Salou 


     Albert Malbert dans Boule de suif
     
     
    Albert Malbert 


     Marcel Mouloudji dans Boule de suif
     
     
    Marcel Mouloudji 


     Marcel Rouzé dans Boule de suif
     
     
    Marcel Rouzé 


     Howard Vernon dans Boule de suif
     
     
    Howard Vernon 


     François Viguier dans Boule de suif
     
     
    François Viguier 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Boule de suif Boule de suif

    Micheline Presle Micheline Presle

    Alfred Adam Alfred Adam

    Boule de suif Boule de suif

    Boule de suif Boule de suif

    Boule de suif Boule de suif

    Boule de suif Boule de suif

    Conte Vienot Mais Conte Vienot Mais

    Janine Vienot et Palau Janine Vienot et Palau

    Jean Brochard Jean Brochard

    Louis Salou Louis Salou

    Louis Salou Louis Salou

    Louis Salou Louis Salou

    Louise Conte Louise Conte

    Louise Conte et Janine Vienot Louise Conte et Janine Vienot

    Louise Conte et Janine Vienot Louise Conte et Janine Vienot

    Louise Conte et Marcel Simon Louise Conte et Marcel Simon

    Louise Conte et Marcel Simon Louise Conte et Marcel Simon

    Louise Conte Louise Conte

    Marcel Simon Marcel Simon

    Micheline Presle Micheline Presle

    Micheline Presle Micheline Presle

    Micheline Presle Micheline Presle

    Micheline Presle Micheline Presle

    Micheline Presle Micheline Presle

    Micheline Presle et Alfred Adam Micheline Presle et Alfred Adam

    Palau Brochard Simon Palau Brochard Simon

    Palau et Marcel Simon Palau et Marcel Simon

    Palau Simon Brochard Palau Simon Brochard

    Sinoel Sinoel

    Suzet Mais et Jean Brochard Suzet Mais et Jean Brochard

    Suzet Mais Suzet Mais

    Berthe Tissen Berthe Tissen

    Boule de suif Boule de suif


    Document sans nom

    1974 : Christian-Jaque : Je mourrai sur un plateau en disant : " Coupez ! "

    1880 « Boule de suif » paraît dans « Les Soirées de Médan », un recueil de six nouvelles ayant pour thème des anecdotes de guerre, signées Maupassant, Zola, Huysmans, Hennique, Alexis et Céard. Les chroniqueurs littéraires de l'époque qualifient cet ouvrage de manifeste de l'école naturaliste. Guy de Maupassant avait alors trente ans. Avec un certain recul, il décrivait ce qu'il avait vu durant la guerre de 1870. Versé dans l'intendance, il avait vécu la déroute, le pillage des villages, assisté aux souffrances et aux brimades que les Prussiens infligeaient aux civils sans défense.

    D'une occupation à l'autre, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Christian Jaque, assisté d'Henri Jeanson pour l'adaptation et les dialogues, décide de porter à l'écran la nouvelle de Maupassant, que vous pourrez voir ou revoir ce soir sur la deuxième chaîne. Trente ans après, Christian-Jaque, entre deux alle-rretour Paris-Brest, où il tourne une série TV sur l'espionnage industriel, accepte d'effectuer un flashback sur « Boule de suif».

    « Pourquoi avoir puisé dans Maupassant plutôt que de traiter un épisode de la guerre 1939-1940 ? Parce qu'à l'époque de nombreux projets de scénarios étaient en cours sur la guerre, l'Occupation, la Résistance, les F.F.I. René Clément entreprenait « La Bataille du rail ». En Italie, Rossellini tournait « Rome, ville ouverte » pour ne citer que les meilleurs. D'autre part, c'était intéressant de pouvoir, par le truchement de la nouvelle de Maupassant, faire ressortir la similitude des événements historiques : Hitler était remplacé par Bismarck, les Nazis par les Prussiens. » Maupassant, s'il revenait sur terre, le temps d'assister à une projection de « Boule de suif », tiendrait-il rigueur à ses adaptateurs d'avoir réuni deux de ses œuvres (la seconde étant « Mademoiselle Fifi ») sous un seul titre ? « Il était impossible, à partir d'une si courte nouvelle, de réaliser un long métrage. Plutôt que de tirer à la ligne et d'être accusés de haute trahison, nous avons légèrement triché, confesse Christian-Jaque, en ajoutant : ainsi que le disait Alexandre Dumas, il faut parfois violer l'histoire pour lui faire un bel enfant. » — Etait-il facile de travailler avec Jeanson ? — « Henri ou le dernier pamphlétaire. Un ami merveilleux que ce vilain gosse à l'esprit caustique qui, pour la joie de faire un bon mot, n'hésitait pas à faire de la peine. Il s'étonnait ensuite lorsqu'on évoquait l'incident et jurait en toute bonne foi : « Mais j'ai dit ça pour rire ! » Je le revois entouré de rames de papier bleu. Il en faisait une énorme consommation. Il ne biffait jamais un mot, la feuille de papier partait directement dans la corbeille. Et il recommençait sur une feuille vierge. Voilà pourquoi ses manuscrits ne portaient pas la moindre trace de corrections ou de ratures.

    Les colères de Jeanson

    » Certains jours, il était atteint d'hémophilie du stylo. Lorsqu'il me remit les dialogues que devaient échanger, dans « Boule de suif » huit comédiens, au cours de la séquence du repas à l'auberge, je lui fis remarquer qu'il était impossible de faire parler chacun d'eux durant dix minutes d'affilée devant la caméra. Cette réflexion déclencha une des plus spectaculaires colères de Jeanson. » Il devenait tout rouge, il zozottait, il menaçait, et sa fureur quadruplait si, par hasard, quelqu'un se permettait de sourire pendant sa crise... Pour le calmer et arriver à le convaincre de remanier quelque peu un texte, il fallait le flatter, évoquer son merveilleux talent, puis... attendre qu'il éclate de rire. »

    Aujourd'hui, Christian-Jaque prétend que s'il devait tourner une nouvelle version de « Boule de suif », il serait bien embarrassé en ce qui concerne la distribution des rôles. « Berthe Bovy, Alfred Adam, Louis Salou, Roger Karl, Suzet Maïs, Jim Gérald, Jean Brochard avaient non seulement du talent et de la personnalité, mais également des « gueules ! » Critique sévère, le metteur en scène de « Fanfan la Tulipe » et d'« Adorables créatures » fait confiance à Alain Delon, JeanPaul Belmondo et Pierre Richard (qu'il compare à Victor Boucher) : « Ils sont mûrs et ils prendront du volume. » Cinéaste éclectique et bourlingueur, Christian-Jaque totalise un kilométrage impressionnant de pellicule impressionnée : le fruit d'une carrière longue et sans éclipse. Soixante-dix ans d'âge, une vitalité et une joie de vivre peu communes. Quel est son secret ? « C'est le travail ! Je mourrai sur un plateau en disant « coupez !»

    Huit kilos pour "Boule de suif"

    A seize ans, elle avait franchi les portes du « Paradis perdu » aux côtés de Fernand Gravey. Le cinéma français accueillait à bras ouverts sa jeune vedette au teint de porcelaine. Micheline Presle (photo), c'était le charme, l'espièglerie, la tendresse, l'humour, lorsqu'on lui proposa de tenir le rôle de Boule de suif. Une grosse fille immonde, boudinée, aux doigts difformes, telle que l'a décrite Maupassant. Micheline n'est pas près d'oublier sa première entrevue avec Christian-Jaque et Henri Jeanson. « A peine étais-je entrée dans leur bureau, qu'ils entonnèrent a l'unisson : « Il faut grossir. » Après un long silence, ils me dirent bonjour. » Ce silence avait du poids. Micheline reçut l'ordre de se mettre au vert pendant trois mois et de revenir avec huit kilos supplémentaires. « J'étais désolée, car je m'étais toujours trouvée trop rondelette. Pendant le tournage de « Falbalas », en pleine Occupation, j'avais minci. J'étais satisfaite de ma silhouette. Enfin, je me suis pliée à leur volonté. Je suis partie en altitude, à Gourette, près de Pau. Je me bourrais de tartines de foie gras — avec joie — et de ragoût de pommes de terre — par conscience professionnelle. Lorsque je suis rentrée à Paris avec mes huit kilos excédentaires, le tournage a commencé. « La grande bouffe» avant la lettre était inscrite au plan de travail de deux séquences : le casse-croûte dans la diligence et le déjeuner à l'auberge campagnarde. » Les souvenirs de Micheline Presle ne sont pas uniquement d'ordre culinaire. Elle évoque avec émotion la complicité qui s'était établie entre elle et Louis Salou. Il înterprétait le Prussien sadique, bourré de tics, qui la giflait et auquel elle crachait à la figure. « Salou était un homme très fin et très sensible. Il devait m'administrer une double gifle et il en était malade. Je le suppliais de frapper fort. Il fallut recommencer la scène un nombre incalculable de fois, car il ne pouvait pas être violent. Lorsqu'il s'exécuta, il était livide de chagrin. Je ripostai en lui crachant à la figure. On avait préparé une jatte d'œufs battus en neige qui tenait lieu de salive. Chaque fois que le jet de blancs d'œufs (projetés hors du champ à l'aide d'un chalumeau) atteignait son visage, il était pris de tremblements. La scène terminée, Salou avait de grosses larmes qui dégoulinaient sur ses joues. Et tout doucement, la voix brisée, il répétait : « C'est terrible d'être humilié ainsi par une femme. »

    Plan des 10 voyageurs dans la diligence

    Suzet Maïs (Madame Loiseau) Jean Brochard (Auguste Loiseau)
    Janine Viénot (Madame Carré-Lamadon) Palau (Edmond Carré-Lamadon)
    Louise Conte (La comtesse de Bréville) Marcel Simon (Le comte Hubert de Bréville)
    Une soeur Alfred Adam (Cornudet)
    Une soeur Micheline Presle (Élisabeth Rousset dite 'Boule de Suif')

     

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire
     

    1 Commentaire

    duVERCORS

    Date : 19-01-2019 Heure : 20:17:39



    Un chef-d'oeuvre et une remarquable adaptation de l'oeuvre de Maupassant due à Henri Jeanson et avec une pléiade d'acteurs épatants - en tête Micheline Presle et bien sur Louis Salou en officier prussien féroce et implacable.